Search Show Menu
Home Latest News Menu
Culture

8 clubs qui ont vu naître les genres

Les berceaux de mouvements musicaux

  • La rédaction
  • 25 October 2017

Alors que la conception même de la plupart des genres de dance music se cristallise dans les esprits et les bidouillages des bedroom studios, des plateformes sont nécessaires à la diffusion des sons et permettent à de nouveaux mouvements de voir le jour. Des genres comme la techno ou le grime se sont frayé un chemin vers les ondes et se sont établis grâce à leur présence à la radio. Mais dans de nombreux cas, c’est bien dans les clubs et les raves que les genres ont vu le jour, alors que l'esprit collectif d'une masse de corps en émoi se fait heurter de plein fouet par une rafale de sons nouveaux, dont l’influence perdurera bien au-delà de quatre murs. Découvrez l’histoire de huit lieux mythiques qui ont été le point de départ de genres électroniques devenus mouvements culturels à part entière.

1 Acid

The Muzic Box

En 1985, le trio de producteurs de Chicago DJ Pierre, DJ Spank Spank et Herb J ont produit un titre employant les basslines étouffées d’une Roland 303. Ils le donnent à Ron Hardy pour un set à la Music Box, un lieu où les drogues psychédéliques coulaient à flot. Il le joue quatre fois dans la même nuit. « Au début, les gens étaient du genre ‘mais qu’est ce que c’est que ce truc?’, mais au bout de la quatrième fois, ils l’adoraient », se souvient Pierre. Le morceau, alors dépourvu de titre, est rapidement baptisé ‘Ron Hardy’s Acid Trax’ par les habitués du club, et quand Phuture décide de sortir le morceau en 1987 via Trax Records, ils s’inspirent de la foule de The Music Box et lui donnent le nom d'‘Acid Trax’.

Suite ci-dessous.

Next Page »
Loading...
Loading...