Search Show Menu
Home Latest News Menu
Blog

8 performances à ne pas manquer au Berlin Atonal 2017

Une cinquième édition de l'ère moderne qui débute aujourd'hui

  • Camille-Léonor Darthout • Photo : Helge Mundt
  • 16 August 2017

Cette semaine débute la cinquième édition de Berlin Atonal, l’un des deux plus gros événements d’art expérimental à Berlin, aux côtés de l’ICAS. Le festival de musique et d’art visuel, fondé en 1982 par l’actuel directeur du Trésor, Dimitri Hegemann, avait été clôturé après la chute du mur de Berlin en 1990. En 2013, le propriétaire du mythique club berlinois décide de relancer Berlin Atonal et entame une seconde phase de son histoire, qu’il appelle “ère moderne”. Pour fêter la demi-décennie écoulée depuis la réapparition de l’évènement, plus de 100 musiciens, artistes sonores et visuels, performeurs et DJ seront présents. 10 avant-premières mondiales sont également au programme durant les 5 jours de festival du 16 au 20 août au Kraftwerk de Berlin. Petit tour d’horizon de la programmation avec huit artistes et performances à ne pas manquer.

Equiknoxxx

Equiknoxxx est un collectif de future dancehall jamaïcain composé de 5 artistes : Kemikal Splash, Bobby Blackbird, Gavsborg, Shanique Marie & Time Cow. Les trois derniers seulement seront présents au Berlin Atonal 2017 pour présenter ce projet mis en lumière par le label DDS du groupe d’ambient plutôt obscure Demdike Stare. Equiknoxxx se voue à des show énergiques, tantôt funky, tantôt jam, parfois même grime. Une musique mutante du dancefloor nouvelle génération.

Broken English Club

C’est avec son projet musical Broken English Club que Oliver Ho, derrière cet alias, avait lancé son label Death & Leisure. Une combinaison entre narration obscure et instrumentation électronique. Acid, techno et industrielles, les productions de Oliver Ho via Broken English Club se veulent tester les lois du bruit au travers de la musique électronique et du post punk. Une expérimentation qui construit un univers angoissant et psychotique.

Varg et AnnaMelina presents FLORA live

Le suédois Varg propose une techno moderne, une esthétique ombrageuse entre beats tristes et ambiance enveloppante. Avec Nordic Flora Series, le producteur propose une ligne de disque axée sur de nouvelles expérimentations musicales en collaboration avec un bon nombre d’artistes loin de son style habituel. Paru cette année, le troisième chapitre de Nordic Flora Series intitulé Gore-Tex City invitait la chanteuse suédoise AnnaMelina. Un mélange d’influences finalement envoûtant en vue de leur projet solo antithétique, mélancolique et romantique. Une performance qui explore les points communs entre techno, acoustique et chant.

Lemna presents Sediment

La productrice tokyote Maiko Okimoto se produit surtout en club au Japon en live uniquement. Résidente de plusieurs établissements underground de la capitale, l’artiste a récemment sorti son premier album de techno expérimentale sur le label berlinois Horo. Elle présentera en exclusivité son nouveau projet live Sediment à Berlin Atonal 2017.

Hypnobeat

Hypnobeat est le nom du duo formé par Helena Hauff et James Dean Brown. Initié en 1983 par ce dernier et son partenaire de l’époque Pietro Insipido. Le projet, centré sur des performances qui s'appuient sur l’utilisation de boîte à rythme, évolue en 2012 lorsque James Dean Brown invite Helena Hauff à le rejoindre sur Hypnobeat pour relancer la machine mise entre parenthèse depuis 1996.

Pour leur show en complète improvisation, le duo se munit d’une lourde artillerie de matériel Roland composée d’une TR-707, de trois TR-808, de deux TB-303 et d’une multitude d’effets.

Puce Mary

Puce Mary est le nom choisi par l’artiste Frederikke Hoffmeier basée à Copenhague. Compositrice de musique expérimentale et sonore depuis 2013, Puce Mary vient présenter un tout nouveau projet sous forme de live band intitulé A Feast Before the Drought. Les productions industrielles obscures et bruitistes de Puce Mary sont parues sur Posh Isolation, label danois récemment présenté à Paris par ses fondateurs du duo Damien Dubrovnik. Ces derniers seront également à Berlin Atonal pour dévoiler leur projet Great Many Arrows.

Powell et Wolfgang Tillmans

Ce n’est pas la première fois que Powell se rend à Berlin Atonal. Habitué du festival, celui dont les performances live se situent entre set et performances DIY possède une signature musicale complexe dans laquelle se distille toutes les influences du producteur entre acid house, techno, punk et années 90.

En bon coutumier, Oscar Powell renouvelle intégralement sa performance cette année en s’accompagnant du photographe et plasticien anglais Wolfgang Tilllmans pour une performance A/V inédite. Gagnant du Prix Turner décerné par le Tate Modern de Londres en 2000, Wolfgang Tillmans a su s’imposer en 25 ans de carrière comme un artiste important du mouvement contemporain actuel. Découvrez ci-dessous en vidéo le fruit d’une collaboration des artistes.

​Iancu Dumitrescu et Reinhold Friedl en hommage à Ana-Maria Avram

Un projet tragiquement spécial sera présenté à Berlin Atonal cette année. La compositrice roumaine Ana-Maria Avram est décédée le 1er août 2017. Elle préparait la présentation d’un nouveau projet en collaboration avec le compositeur de musique spectrale Iancu Dumitrescu et le pianiste Reinhold Freidl. La performance est maintenue et sera dédiée à l’artiste roumaine à l’initiative d’une musique avant-gardiste.

Photo en une: © Helge Mundt

Camille est rédactrice stagiaire à Mixmag France. Suivez-la sur Twitter.

Load the next article...
Loading...
Loading...