Search Show Menu
Home Latest News Menu
Magazine

Au cœur de l'Isère, le label Carton-Pâte redynamise la scène électronique locale

«Grenoble a un lourd passé techno»

  • Camille-Léonor Darthout
  • 14 August 2017

Carton-Pâte Records est un label indépendant de musique électronique, basé à Grenoble. Une initiative qui depuis 2013 s’appuie sur des valeurs fortes de partage et d’ouverture musicale pour relancer l’industrie électronique dans sa ville. Ancien rendez-vous incontournable des raves françaises à la fin des années 90, Grenoble est par la suite relativement désertée des artistes et du public, qui se tournent vers la dynamique de Lyon, ville voisine. Doté d’une énergie incroyable, Carton-Pâte Records et ses membres passionnés ont su donner naissance à une aventure inattendue et méritée, contée par Maël Pierre-Gérard, co-fondateur.

Carton-Pâte Records est né d’un constat désolant. Grenoble est une ville étudiante, qui regorge d’amoureux de la musique, d’artistes et de producteurs motivés. Mais aucune scène n’est là pour soutenir la barque électronique en pleine dérive dans le chef-lieu de l’Isère. La route n’est certes pas longue entre Grenoble et l’un des berceaux underground français : Lyon. Naturellement, avec les carences de la scènes grenobloise en matière de promoteurs, de variété des genres et de promotion d’artistes, le public comme les artistes s’écartent d'un paysage créatif peu attractif.

Navrés à la vue de cette scène désertée, Maël et Jean-Marie s’accrochent à leurs rêves de revoir une ville, la leur, revivre la belle époque. Celle où la scène rave, alors à peine débarquée d’Angleterre sur le territoire français, était très présente dans le secteur Rhônes-Alpes à la fin des années 90. Leur attache à la culture underground les pousse à lancer Carton-Pâte Records en 2013, une structure destinée à la production d’artistes locaux, à la sensibilisation du public à la musique électronique - des moyens de production aux différentes facettes du genre. Soirées, open air, festival : les évènements restent un moyen simple de rassembler.

Duke Dumont, Riton, Louie Cut figurent parmi les têtes d’affiches déjà invitées par le label. Citizen Kain et le label Skryptom, qui fête ses 10 ans cette année, sont les prochains sur la liste, en septembre. Mais tout l’intérêt du label ne se résume pas que dans sa programmation. Les initiatives de Carton-Pâte Records sont nombreuses : des reports vidéos à 360°, un set dans une cuisine, développer une application qui invite un DJ et un soundsystem dans le salon des grenoblois, des ateliers pour encourager les jeunes personnes à produire ou encore des “Chill Session” dans un parc. Les idées sont nombreuses pour ré-éduquer un public trop longtemps insatisfait.

« On ne se prend pas au sérieux. Mais tout ce qu’on fait, on le fait par passion, et on a de la chance. »

Par chance, Mael entend succès. Carton-Pâte est un organisme humble. Leur “Chill Session” rameute 1000 personnes, le projet “un DJ dans ton salon” est écarté car victime de son succès. Le public est présent et réceptif.

Carton Pâte Records célèbre aujourd’hui 4 années d’existence. L’association compte cinq membres. Le label manage 26 artistes, produit 37 EPs, dont 2 disponibles exclusivement sur vinyle. La dernière sortie est à paraître pour la fin du mois.

Une production aux couleurs et aux motivations d’ouverture musicale du label : l’artiste grenoblois Le Monkey s’allie au producteur péruvien basé à Lima, Frank Serin. Dans un monde en accéléré, Internet fait parfois bien les choses, devient point central de fusions ethniques et artistiques. Sans jamais se croiser, juste par correspondance, les deux producteurs partagent leur culture et leurs influences, se réinventent musicalement. Carton-Pâte n’est pas peu fier : promouvoir des initiatives créatives et fortes de sens, c’est la raison d’exister du label.

« On n’a qu’une seule vie, alors il faut faire ce que l’on a envie de faire. »

Tweet this quote

C'est ainsi que Maël décrit son travail, son label. Les étiquettes ne collent pas à la peau de Carton-Pâte Record. Parce qu’elles ne collent pas à celle de la musique électronique : un univers qui prône le partage, l’ouverture d’esprit, la liberté et la tolérance.

« Tout ce qu’on sort sur Carton-Pâte Records, c’est ce qui se fait dans l’instantané. »

Sortir de nouveaux tracks, produire un nouvel artiste, c’est promouvoir la scène locale tout en incitant à l’innovation et en encourageant les grenoblois à se lancer dans la production. Carton-Pâte veut informer le public. Pour qu’il voit plus loin que les clichés dont est victime la culture électronique, ‘boom-boom’ et salles obscures remplies d'âmes vagabondes.

Les amateurs de soirées du label sont fidèles, même si Grenoble est une plaque tournante d’étudiants amenés à partir. Collectifs, labels américains, sud-américains et français seront très prochainement invités en Isère. Pour parler de leur musique, de leur genre, et pour ouvrir le public au monde, à ce qu’il se fait ailleurs. La rencontre avec les artistes est une opportunité rare offerte par le collectif grenoblois. Comme une envie de répandre la passion pour la musique underground et club qui lui a donné naissance. Carton-Pâte a beaucoup accompli en quatre ans, porté par l’amour de la musique et la volonté de dynamiser la scène d'une ville. De beaux jours à venir dans cette contrée du Sud-Est de la France.

Retrouvez Carton-Pâte et leurs événements à venir par ici, et découvrez en avant-première le titre 'Sofos' à paraître sur le label ci-dessous.

Camille est rédactrice stagiaire à Mixmag France. Suivez-la sur Twitter.

Load the next article...
Loading...
Loading...