Search Show Menu
Home Latest News Menu
Galeries

En images : L’insouciance des premières raves de San Francisco dans les années 90

San Francisco s’éveille

  • Cameron Holbrook
  • 6 July 2018

Avant le premier boom de l’Internet et l’invasion des barons de la tech, San Francisco était une ville reconnue pour ses t-shirts tie-dye, la vitalité de sa scène rock et disco, ses expérimentations avec le LSD et ses opinions progressives. Après le second Summer Of Love et l’explosion du mouvement rave en 1989, une nouvelle vague de jeunes britanniques – ayant soif d’aventure et avides de tirer parti de la politique d’une ville qui accueillait les idées originales à bras-ouverts – allait se tourner vers San Francisco. En amenant leur musique et leurs idées, ils allaient bientôt faire de SF l’épicentre de la rave culture hédoniste du début des années 90 sur la côte Ouest.

Des fêtes pionnières de la Bay Area comme la Full Moon Party de Wicked, Funky Techno Tribe et Pacific Sound System ont pavé la voie à des events de renommée internationale comme Burning Man et ont ouvert la porte à la scène rave psychédélique qu’on trouve encore de part et d’autre de la West Coast de nos jours.

Photo en une : © Jason Walker

Next Page »
Loading...
Loading...