Search Show Menu
Home Latest News Menu
Blog

Identification of Music Group : là où nul morceau ne reste inconnu

"Track ID?"

  • Funster • Traduction : Julie De Smedt
  • 16 February 2017

Tu viens de te réveiller. La nuit dernière était grandiose : tu étais avec tous tes potes et la musique était dingue (enfin, tu crois). Les souvenirs sont vagues : tu te rappelles seulement que le DJ était incroyable, les morceaux s’enchaînent et tu as passé tout ton temps sur le dance-floor, entouré par tes potes, tous aussi heureux que toi.

Tu chopes ton téléphone, ouvre Shazam et prie pour que tu aies pensé à capturer quelques uns des tracks qui ont mis le feu à la soirée. Mais tout ce que tu retrouves, c’est un morceau de pop mielleux qui n’a jamais pu être joué au genre de rave où tu étais (pourquoi Shazam insiste toujours sur ces morceaux là ?!)

Peu importe. Tu ouvres tes vidéos. Dieu merci, il y en a trois à peine audibles qui permettent à ta mémoire de se remettre un peu à jour. Le problème, c’est que tu as envie d’écouter ces morceaux en meilleure qualité, Shazam est putain d’inutile et aucun de tes potes ne sait de quoi il s’agit.

Et c’est là qu'arrive The Identification of Music Group (IoMG), la nouvelle superstar de Facebook, un goliath dans l’univers de la musique en ligne. L’objectif de ce groupe est simple : tu postes ta vidéo tremblante, et tu laisses l'équipe de 36 000 amoureux de musique t’aider à retrouver le nom de cette perle rare.

Créé en mai 2015, ce groupe est devenu un véritable point de rencontre pour les fans de musique électronique. Ton track sera reconnu neuf fois sur dix, et dans 99% du temps, c’est une joie de voir la communauté s’entraider et reconnaître les titres de musiques bien souvent géniales. Certaines publications génèrent des centaines de likes, et c’est décidément une façon délicieuse de découvrir de la nouvelle musique.

C’est impressionnant de voir le nombre de morceaux ayant été identifiés à l’aide d’une vidéo de mauvaise qualité, ou même d’une description hasardeuse. Quelqu’un a publié les lettres « G A L E » en précisant qu’elles étaient prononcées par une femme, et quelqu’un d’autre a correctement proposé Glamorous de Fergie, alors que la description était plus vague que jamais.

Next Page »
Loading...
Loading...