Search Show Menu
Home Latest News Menu
Features

Influences: Sirus Hood - Made in Paris

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 10 January 2017

(Crédit photo: Justin Prinz)

Influences est notre série dédiée aux inspirations des musiciens derrière les projets qui ont attisé notre curiosité. A la croisée des genres, nous invitions les artistes à nous donner un aperçu des expériences qui ont donné lieu à la genèse d’'un projet.

Avec ses sorties sur le Dirtybird de Claude VonStroke & Justin Martin et une nouvelle tournée américaine le mois prochaine, le parisien Sirus Hood s’est rapidement hissé au rang des figures internationales de la scène house-techno française. Pour ce nouvel épisode de notre série Influences, il nous fait visiter les lieux de la ville-lumière qui l’ont inspiré depuis ses débuts au Showcase.

Vélo – Quais de Seine

“J’ai vendu ma voiture de sport, suite à cela j'ai acheté un vélo. Faire des escapades dans tout Paris, ça n'a pas de prix. Ces heures de balades partant du Mont Valérien, passant par La Défense, L'Arc de Triomphe, les quais de Seine, jusque Vincennes, m'ont donné beaucoup de courbatures et d'inspiration. J'ai pour habitude d'aller jusque Bastille, où se trouve le lieu de ma prochaine inspiration.”

Techno Import - Bastille

“Depuis mes débuts en tant que DJ, Techno Import a toujours été mon lieu favori pour acheter mes vinyles et m'imprégner de nouveaux et anciens sons. Mazen, le propriétaire connaît ses collections sur le bout des doigts et m'a été d’une aide précieuse.”

(Crédit photo: Vinyl Hub)

Showcase - Pont Alexandre 3

“Sous ce pont ont eu lieu mes plus grosses soirées à Paris. J'avais une résidence au Showcase, et c'est là où mes meilleurs fans se regroupèrent. C'est après une folle soirée là-bas que, au petit matin qui suivit, j'ai eu l'idée de composer mon track "Babylon" sorti sur Dirtybird. C'est là-bas que j'ai aussi fait un mythique b2b avec mon idole Claude VonStroke, sans parler des moments inoubliables avec CUFF.”

Hôtel de l'Exposition - République

C'est ici que j'ai travaillé avec mon père avant de devenir Sirus Hood. C'est ici où mes rêves prenaient place. J'étais inspiré par tous les sons que j'écoutais en travaillant, car j'avais installé un sound system à la réception. Tous les soirs après le travail, je faisais 1h de trajet pour produire dans un local que me prêtait mon meilleur ami. Quelle fierté pour moi ça a été de devenir artiste à plein temps. Au passage, la déco est signée Sirus Hood.

(Crédit photo: Grant Walker)

Jacuzzi – A la maison

Toutes les plus grosses décisions et meilleures idées proviennent de sous la douche ou pendant le bain! Ce genre de moment relaxant où tu n'es qu'avec toi même m'a donné beaucoup d'idées dans mes productions. Surtout lorsque j'ai ce genre ce set-up: baignoire, vapeurs et cheminée. C'est la recette de gros bangers. C’est d’ailleurs dans mon jacuzzi que j’ai eu l’idée de mon dernier track « I’m House » sorti sur Dirtybird il y a quelques jours, avec le vocal de Roland Clark et déjà dans le top 100 Deep House sur Beatport."

Retrouvez Sirus Hood au ZIG ZAG Club, Paris le 27 Janvier.

Load the next article...
Loading...
Loading...