Search Show Menu
Home Latest News Menu
Live Report

Les artistes qui ont dominé la scène des Nuits sonores 2018

4 femmes ont marqué une 16e édition très spéciale

  • Marie Dapoigny | Photos : © Gaetan Clément
  • 25 May 2018

En 2018, la scène électronique française a fait un sacré pas en avant vers une meilleure représentation des artistes féminines : leader des festivals électroniques français, Nuits sonores a atteint la parité dans sa programmation des Days. Un parti pris rare sur le circuit festivalier hexagonal, qui s’est soldé par une série de sets particulièrement émouvants. Lumière sur cinq performances exceptionnelles d’artistes qui ont profondément marqué l’édition 2018, chacune ayant choisi le titre qui résume l’atmosphère de son set.

1
Femanyst

Un set puissant, sombre et hypnotique, une vraie inspiration. Anciennement connue sous l’alias Lady Blacktronica, Femanyst explore les facettes plus sombre de la rave avec des productions incisives, inspirées de l’énergie brute des premiers dancefloors. Elle s’apprête à sortir Post-Traumatic Rave Syndrome, un EP sur Noise Manifesto, le label de Paula Temple.

Elle a choisi Overclocked - ‘Past Screams’ :

« J’ai choisi ce morceau car j’adore l’énergie et la puissance. C’est assez lourd mais équilibré, avec des synthés délicieusement tordus. C’est fun à jouer et j’aime voir les gens s’éclater quand je le passe ».

2
rRoxymore

En dépit de la grisaille, la montpelliéraine d’origine rRoxymore a apporté un rayon de soleil sur le dancefloor extérieur des quais de Saône avec son set breakés et sautillant, plein de groove, sa marque de fabrique. Difficile de ne pas tomber sous le charme de sa sélection funky et futuriste, pleine de basses et de mélodies sophistiquées, sans s’arrêter à une empreinte musicale définie.

Son morceau : Ana Helder - 'Pizza Delivery'

« Je trouve que ce titre résume parfaitement la vibe de mon set à NS18. Plein de percussions mais agréable à écouter, avec une ligne de synthé aguicheuse ».

3
SØS Gunver Ryberg

Intense, industriel et puissant, le set de la Danoise SØS Gunver Ryberg, révélée par le festival défricheur berlinois Atonal, fait l’effet d’un coup de poing dans l’estomac. Le beat s’affole, tachycardiaque. Quand on connaît sa fascination pour la musique chamanique coréenne et son expérience dans le théâtre et la danse, tout s’explique. L’intensité, le travail sur le timbre, les textures sonores et l’impact visuel de la performance en font une des artistes les plus intéressantes de sa génération.

SØS Gunver Ryberg - Voyager

« Nuits sonores a été une journée magnifique. Tellement spéciale. Il y a un an, ce track est sorti sur une compilation à but non lucratif en soutien à Amanda Moss, la co-fondatrice de Corsica Studio pour un organisme de charité nommé Target Ovarian Cancer. Une cause qu’il sera toujours important de soutenir. »


4
Paula Temple

Notre noisician préférée et curatrice en titre de la journée a ravi la foule rassemblée en masse autour de la scène de la Sucrière ce jour là, et c’est peu de le dire. En dépit du soleil toujours présent sur les bords de Saône, l’ambiance, moite et frénétique, n’avait rien à envier aux caves berlinoises des heures les plus obscures. La boss du label engagé Noise Manifesto nous a offert une belle leçon de maîtrise de la foule, qui le lui a bien rendu à grand renfort de bras levés et d’applaudissements. Et tout ça, avec le sourire. Un pur moment d’extase, par une des légendes absolues de la techno.

« Pour moi, c’est Gegen. Un titre qui célèbre le progrès vers la liberté et la résistance contre le conservatisme social. Il a une énergie qui élève le sentiment de fraternité sur le dancefloor, d’une manière très joyeuse ».

La prochaine édition des Nuits sonores se tiendra du 29 mai au 2 juin 2019.

Next »
Loading...
Loading...