Search Show Menu
Home Latest News Menu
Blog

L’étiquette du b2b : de l’art subtil de partager un DJ booth

Pour jouer à deux sans ruiner l'atmosphère

  • Harrison Williams
  • 27 February 2018

« Mec, tu étais un vrai abruti dans le booth la nuit dernière et l'ambiance était complétement merdique », m'a confié un DJ au lendemain d'un set b2b à une soirée bondée. Dans ma tête, l'énergie sur le dancefloor était bien là et l’alchimie parfaite. La pièce obscure tremblait, la foule se balançait au rythme de la musique. House, funk, soul et disco enflammaient les esprits, du moins je le pensais. Est-ce que je me souvenais correctement de la soirée ? Pas vraiment…

Peu à peu, je commençais à me rappeler des moments précis où la déconnexion était évidente entre nous derrière les platines et l'effet que cela avait sur l'ambiance générale. La façon dont nos disputes sur la sélection des pistes et le mixing ont fait perdre à l'expérience tout son attrait. Comment je monopolisais la table de mixage, coupais ses pistes plus tôt et faisais des remarques désagréables quand on passait un morceau que je n'aimais pas. Le monstre égoiste en moi est sorti ce soir-là et ce n'était pas joli à voir. C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'il y avait une approche diplomatique du b2b, et je ne l'oublierai jamais.

Aujourd’hui, plusieurs années après cet incident et d'innombrables sessions partagées avec d'autres DJs, l'étiquette du b2b est devenue une évidence. Les lignes directrices sont en réalité assez simples et se concentrent davantage sur le respect et la confiance. Ici, nous allons nous concentrer sur l'essentiel dans l'espoir de décrire l'art délicat du b2b.

NE DONNEZ PAS DE LEÇON AUX AUTRES DJs

Tout d'abord, sauf si vous êtes dans le booth avec un débutant ou quelqu'un qui n'a rien compris au mix, ne dites pas à votre partenaire comment jouer. J'espère que vous allez faire un b2b avec un ami ou un artiste respecté, mais même si vous êtes à des afters occasionnels ou à une soirée en open decks, il est important de savoir que l'autre DJ est généralement là pour une bonne raison. Ne partez pas du principe que l'autre n'ait jamais touché une platine de sa vie. Tout le monde a son propre style.

CHOISISSEZ LE MOMENT APPROPRIÉ POUR COMMENCER À MIXER

L'autre DJ vient de vous redonner le casque après avoir lâché le dernier morceau et dans votre esprit, vous avez déjà un autre track en tête. Vous êtes impatient de le jouer. Cela dit, mixer le morceau précédent avant même que le dancefloor ait eu le temps d’en profiter montre que vous ne pensez pas à jouer avec quelqu'un d'autre. Vous êtes juste concentré sur vos propres morceaux et votre propre ego. Laissez le morceau faire son travail, l'autre DJ l'a mis pour que les gens puissent l'apprécier et non pas pour leur en offrir un extrait avant que vous ne preniez le relais. L'un des meilleurs aspects d’un set avec un autre artiste, c'est de partager de nouveaux titres (nous y reviendrons plus tard), alors faites un peu attention à ce qui passe et laissez-vous prendre au jeu de la découverte.

SE LAISSER INSPIRER PAR L’AUTRE

OK, vous avez préparé votre playlist ou un sac de disques avec une pile de morceaux que vous souhaitez jouer, mais sachez qu'une fois que votre partenaire b2b passe son morceau, il est important de s'adapter à sa musique. Communiquez sur où vous voulez mener votre dancefloor est essentiel afin d’avoir une direction et une certaine fluidité.

C'est aussi l'occasion de varier les plaisirs et d'offrir une certaine variété, comme l'a dit Jackmaster: « Je fais beaucoup de b2b et je préfère jouer back to back plutôt que de jouer seul. J’apprécie une telle diversité de genres, ça me permet de toucher à tous les styles que j'aime. »

VOTRE SÉLECTION EST-ELLE VRAIMENT AU POINT ?

Au cours du set, assurez-vous d'essayer de sortir un peu la tête du guidon un moment, pour réfléchir à la progression du set. On se laisse parfois emporter, pour se retrouver déconnecté de la réalité. Ça arrive plus facilement qu'on pourrait le croire. Un set de deux heures peut passer vite si vous vous amusez et même très vite si vous vous amusez un peu trop. Ralentissez et évaluez ce qui se passe autour de vous, tout en étant conscient de la manière dont vous construisez le set.

SOYEZ À L’ÉCOUTE DE LA FOULE COMME DE VOTRE PARTENAIRE

L'harmonie est la clé d’un b2b. Savoir lire la foule, c'est le b.a.-ba du DJing, au cœur de la fonction du DJ. Ajustez l'ambiance pour laisser la fête s'épanouir. Cela dit, être à l’écoute de son partenaire DJ peut s'avérer plus difficile. Si un artiste veut emmener le set dans une direction, l'autre DJ peut avoir des intentions différentes. Le dancefloor peut ressentir ce type de désaccord et de friction si elle persiste tout au long de la nuit. Faites dans le compromis plutôt que de résister et d'imposer votre propre agenda, que vous discutiez de la direction du set ou non.

NE TOUCHEZ JAMAIS LE VINYLE DE L’AUTRE DJ QUAND IL EST SUR LE PLATEAU

Mixer sur vinyle n'est pas tâche facile et c'est encore plus difficile quand quelqu'un d'autre touche la platine pendant que vous mixez. Même les meilleurs DJs ont besoin d'un peu de concentration lorsqu'ils gèrent un mix parfait, ne soyez donc pas la personne qui les mettra dans l’embarras. Et c'est valable pour les disques qui se terminent ; il est alors préférable de laisser son propriétaire l'enlever de la platine et le remettre dans sa pochette. Je me souviens d'une fois où je mixais avec un ami et ils ont touché un de mes disques. Ils ont laissé tomber le vinyle sur le sol... Dommage irréparable.

NE VOUS ACCAPAREZ PAS LA MIXETTE

Vous venez de jouer quelques titres et la foule est engagée. Il est temps de passer le casque et de laisser l'autre DJ continuer sur cet élan, mais vous vous attardez à la table de mixage. Pourquoi ? Bouge de là ! S’accaparer le mix peut entraîner retards et confusion. Trop d'EQ à tire-larigot et trop pousser sur les effets peuvent tuer l’ambiance si ce n'est pas fait au bon moment.

NE TOUCHEZ PAS L’EQ DES MORCEAUX DES AUTRES

Similaire au délit de toucher le vinyle d'un autre DJ sur le booth, il y a peu de raison de toucher l'EQ quand un autre DJ est en train de mixer. Si vous déconnez avec l’EQ, vous risquez de provoquer sa confusion alors qu’il vient d’ajuster le bpm et a choisi l'endroit parfait pour passer le morceau suivant.

LA CONFIANCE

C'est la base de tout, et de loin : faire confiance à l'autre DJ. Vous avez tous les deux des sons géniaux, vous avez tous les deux de l’expérience et vous savez comment créer une ambiance cohérente. Ayez confiance en votre partenaire et le reste ira de soi.

Est-ce qu’un DJ set devrait être parfait ? On s’est posé la question ici. Retrouvez également notre liste des meilleurs b2b inattendus pour plus d’exemples de collaborations magiques entre DJs.

Next »
Loading...
Loading...