Search Show Menu
Home Latest News Menu
Blog

La perception de la féminité dans la musique électronique est toujours problématique

Nous intégrons encore la féminité dans un schéma narratif binaire qui empêche le débat d’aller de l’avant

  • Maya Schenk
  • 2 August 2017

C’est un sujet complexe et je pense que mon principal ressenti à son encontre est la honte. La honte qu’à chaque fois qu’une femme accomplit quelque chose, elle se retrouve toujours confrontée à la même situation : le moment où on lui demande comment elle peut gérer un tel succès dans un schéma narratif genré.

C’est bien le signe que nous sommes à des années-lumière de là où nous sommes supposés nous trouver. Ne vous méprenez pas, j’adore ce que je fais et beaucoup de personnes aiment les artistes et les DJs pour leur travail et leurs performances. J’admire les personnes qui se donnent corps et âme pour réussir et je ne me suis probablement jamais dit « je ne peux pas faire ceci parce que je suis une femme »… Mais nous avons encore tellement de choses à prouver.

Par exemple, un jour où je jouais avec beaucoup d’autres femmes DJs, quelqu’un m’a assuré que nous étions toutes « des femmes sexy et attirantes » mais que les autres femmes présentes étaient « principalement pour le plaisir des yeux ». C’était peut-être censé être un compliment, qui suggérait que je n’étais pas seulement un « plaisir pour les yeux » ? Bref… C’était un compliment étrange en tout cas.

En tant que productrice, je peux vous assurer que je préférerais qu’on me voit uniquement comme telle, comme une productrice. Par exemple, quelqu’un avait un jour posté un commentaire sur une de mes sorties en disant : « J’adore quand de belles nanas sont dans la musique qui envoie. En particulier quand ce sont elles-même qui produisent ». Une autre fois, alors que je postais un nouveau track sur Facebook, quelqu’un m’a dit : « Oh wow, j’adore ta nouvelle coupe ». Quand ma masterclass Point Blank est sortie, j’ai reçu pas mal de commentaires du type : « Elle est tellement belle ». Bien sûr, je le prend à chaque fois comme un compliment même si les messages s’arrêtent à la simple appréciation physique.

Et même si c’est flatteur, ça me rend toujours un peu triste. J’ai envie d’être jolie quand je sors pour un rencard, ou quand je m’habille pour une occasion particulière, mais quand je partage ma musique, j’ai juste envie qu’on me fasse un retour sur ma musique - pas sur mon physique.

Un autre exemple assez incroyable reste le jour où le type qui s’occupe de ‘masteriser’ mes productions m’a envoyé un email pour me demander si l’un des tracks sur lequel il travaillait était l’un de mes remix. Je lui ai répondu « Il n’y a pas de nom dessus? ». Il m’a alors avoué que non, que le fichier avait été envoyé par un type d’un label qui lui avait simplement précisé : « C’est en provenance de Londres. Tu sais aujourd’hui c’est cool d’avoir des femmes dans la liste de remix, alors j’en ai pris une qui était plutôt bonne. »

Naturellement, tu commences à te poser des questions quand des choses se passent uniquement parce que tu es une femme. Je m’étais proposée pour un remix. J’ai supplié pour le faire… Mais le mec du label m’a juste dit que ce n’était pas assez bien pour lui et qu’il ne paierait pas pour ça, mais qu’il voulait quand même le sortir ! Objectivement : soit il ne voulait juste pas payer soit il n’a aucun respect pour son propre label. Assez bon pour le lancer ou pas? Ça l’était clairement. Il n’avait juste pas envie de payer. Alors, est-ce qu’il aurait fait la même avec un homme? Peut-être. Ou peut-être pas. C’est assez facile de devenir parano quand tu fais partie de cette minorité qui a parfois du mal à être prise au sérieux. Il est évident que je ne lui aurais jamais envoyé mon remix - ou quoi que ce soit d'autre.

La chose positive dans tout cela, c’est que je pense que tout peut changer - et changera - dans le monde de la musique. La génération à venir, comme mes collègues, sont de moins en moins comme ça. Ils savent que les femmes peuvent faire les mêmes choses que les hommes. Ils te respectent pour tes activités et pas à cause de ton sexe.

Ce n’est pas toujours le cas, évidemment. Il y a beaucoup d’hommes et de femmes qui sont cools et qui se concentrent uniquement sur la musique et pas sur ton apparence ou appartenance à un sexe. Je leur en suis reconnaissante et je pense qu’on devrait tous suivre leur exemple. Pour les autres : sois poli et dégage. Laisse le monde évoluer et peut-être qu’un jour, tu suivras leur exemple.

Load the next article...
Loading...
Loading...