Search Show Menu
Home Latest News Menu
Features

NSDOS ne fait plus qu’un avec la nature

Un artiste multiple qui fait le pont entre différentes formes d'expressions

  • Nora Djaouat
  • 20 March 2017

Depuis quelques années, NSDOS (Kirikoo Des de son vrai nom) s’est fait remarquer par sa démarche artistique bien singulière. S’il est connu pour ses morceaux sur lesquels il se distingue comme l’artisan d’une techno expérimentale, il ne s’arrête pas à la seule production musicale, et c’est certainement ce qui explique la puissance de son projet. En effet, NSDOS fait le pont entre plusieurs formes d’expressions : la production musicale tout d’abord, mais également les arts visuels, la danse et l’informatique.

Pour produire son premier album INTUITION, NSDOS a mis le cap vers l’Alaska afin d’exploiter sa nature sauvage. Il en est revenu avec un album découpé en deux volumes : INTUITION Vol. 1 sortira fin mai 2017 et le Vol 2 en octobre 2017. À quelques semaines de la sortie de la première partie, nous vous proposons de découvrir le second teaser de l’album, qui documente en image et en musique cette expédition pas comme les autres.

Un lien organique avec la musique

Quand on lui demande d’expliquer l’esthétique qui entoure son projet, NSDOS fait un bond dans le passé pour expliquer le point de départ de sa réflexion: "Je suis un mec de banlieue qui a grandi à Créteil dans les célèbres Choux, dans le quartier du Palais. Donc je puise mon inspiration dans les subcultures où l’esthétique froide et brutaliste danse avec l’esthétique organique. C’est ça NSDOS, l’hybridation de données sous couvert de naïveté expérimentale et de spiritualité exacerbée. » De ses débuts sur ClekClekBoom à son premier album à paraître dans quelques mois, il a toujours mis un point d’honneur à documenter « la poésie entre la machine et la nature ». Pour cela, il utilise une technique dite de video-tracking qui lui permet de générer du son à partir d’un mouvement filmé : "Pour moi c’est une façon de récolter des données et une technique d’écriture musicale. Depuis plus de 10 ans, je travaille avec le video-tracking à la disposition du spectacle vivant. J’ai lié l’outil au service de la poésie et de mon propos qui est l’interprétation de données et le point de vue de l’observateur".

NSDOS a besoin de sentir un lien physique avec la musique. Pour ne faire plus qu’un avec elle, il utilise régulièrement le subpac – un système d’optimisation de basses – qui lui permet de créer un véritable lien organique avec sa musique : "Je ne l’utilise pas forcément durant tous mes lives mais c'est un super outil d’augmentation. J’ai composé mon album INTUITION avec, mais j’ai aussi testé le subpac en pleine nature avec un micro où le son de la rivière, des oiseaux, et du vent vibre dans mon corps. Je conseille vivement cette expérience !"

L’Alaska, un nouveau territoire à apprivoiser

Il y a quelques mois, NSDOS est parti en Alaska pour enregistrer son premier album dans des conditions extérieures. Mais avant d’aller composer avec la nature, NSDOS a pris le temps d’apprivoiser ce nouveau territoire, bien loin de l’urbanisation à laquelle il est habitué : "Je me suis dit que la première semaine j’allais faire un travail de reconnaissance, écouter la nature, la regarder pour après construire mes outils." Ses outils, ils sont multiples, mais ils cohabitent tous sur une même plateforme : "J’ai travaillé avec une station musicale outdoor, que j’appelle Niakaby MS1, avec plusieurs outils de calcul comme le video-tracking, des capteurs ou encore une antenne, qui me permettent de faire de la musique directement au milieu des éléments."

Lors de son immersion en Alaska, NSDOS a trouvé de nouveaux motifs sonores, mais il s’est aussi confronté à des paysages sauvages : « L’eau, le vent, les glaciers, la lumière, la roche et mon émotion face à cette nature. Il y a eu des surprises aussi, oui, j’ai vu des bélugas, des élans, des arbres fantastiques, des couchers de soleil à couper le souffle, mais aussi des aurores boréales et des brouillards mystiques. » Autant de choses que l’on pourra retrouver matérialisées en musique sur ce très attendu premier album.

Load the next article...
Loading...
Loading...