Search Show Menu
Home Latest News Menu
Blog

Une étude révèle que plus de 50% des femmes ont été victimes de harcèlement sexuel en club en France

L’association Consentis.info tire la sonnette d’alarme

  • Consentis.info | ILLUSTRATION: DILRAJ MANN
  • 7 June 2018

En février dernier, l’association Consentis.info a mené une étude quantitative à propos des violences sexuelles qui surviennent dans les bars et clubs. 1030 fêtard·e·s majoritairement âgé·e·s de 18 à 25 ans y ont participé, dont autant de femmes que d’hommes. Les résultats dépeignent une situation alarmante : l’enthousiasme des fêtard·e·s qui sortent à 80% pour danser et à 75% pour écouter de la musique se transforme parfois en cauchemar.

Plus de la moitié des femmes témoignent avoir déjà été victimes de violences sexuelles dans des lieux festifs et se sentir en insécurité si elles sont seules de peur d’y être agressées ou harcelées sexuellement. Les hommes sont moins nombreux à avoir déjà subi des violences sexuelles lors d’une fête (10%), et ne sont de ce fait qu’une minorité à ne pas se sentir en sécurité quand ils font la fête seuls. Tous genres confondus, 78% des gens interrogés connaissent au moins une personne de leur entourage ayant été victime de violences sexuelles dans les lieux festifs.

Il est indispensable de responsabiliser tous les acteur·rice·s de la nuit - aussi bien le personnel de sécurité, les gérant·e·s des boîtes de nuit que les usager·ère·s - si l’on veut améliorer les conditions de chacun·e lors des fêtes. Des initiatives ont déjà émergé au Royaume-Uni pour atténuer le problème (comme la campagne AskforAngela qui prévient les usager·ère·s des bars que si une situation devient embarrassante, ils·elles peuvent s’adresser au personnel formé qui les prendra en charge). Un modèle dont la France devrait s’inspirer.

C’est aussi ce que les fêtard·e·s interrogé·e·s souhaitent de la part des gérant·e·s des lieux festifs : des mesures améliorant leur sécurité avant même l’entrée dans les lieux festifs jusqu’à leur sortie. D’après eux·elles, il faudrait éduquer (par des campagnes de sensibilisation), protéger (avec du personnel formé) et condamner davantage (exclure les agresseur·se·s des fêtes par exemple).

Ces informations sont rendues publiques par l’association Consentis.info pour sensibiliser et accompagner vers plus de savoir-être dans les fêtes. Découvrez les résultats plus détaillés de cette étude avec cette version illustrée du rapport :

78% des gens connaissent au moins une personne de leur entourage ayant été la victime de violences sexuelles dans les lieux festifs.

L’association Consentis.info cherche à lutter contre les violences sexuelles et le sexisme dans les lieux festifs. En documentant à l’aide de statistiques ces incivilités et infractions et en faisant de la prévention notamment à l’aide de campagnes de sensibilisation, Consentis.info cherche à changer les mentalités des clubber·se·s pour instaurer une culture du consentement.

A la clé : des fêtes plus libres, en toute sécurité. Consentis est passé le 27 mai dernier au Garage lors de la Melting Potes, un événement qui promeut le savoir-être avec convivialité. Retrouvez leurs prochains events sur leur page Facebook.

Crédits :

Illustration en une réalisée par Dilraj Mann pour Mixmag.

Next »
Loading...
Loading...