Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

À Tel-Aviv, la vie nocturne se mobilise contre la déportation des demandeurs d’asile

La campagne Nightlife Against Deportation débute ce week-end

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 23 February 2018
À Tel-Aviv, la vie nocturne se mobilise contre la déportation des demandeurs d’asile

La nuit se mobilise à Tel-Aviv : plusieurs propriétaires de nightclubs et de professionnels de la vie nocturne se sont regroupés autour du projet Nightlife Against Deportation (« la Vie Nocturne Contre la Déportation »), une campagne contre la déportation des demandeurs d’asile.

L’ensemble des clubs partenaires s'engage à reverser les bénéfices tirés des soirées du dernier week-end de février pour aider les associations qui luttent pour la protection des droits des réfugiés. Dans une interview au quotidien national Haaretz, le DJ local et actionnaire du festival Grounded Benji Lenfant s’est exprimé sur l’importance du soutien de la vie nocturne à des causes telles que celle-ci :

« La nuit, ce n’est pas que du divertissement. Grâce à la vie nocturne, on éveille les gens qui font la fête à ce problème. Je pense que luttes sociales et vie nocturne ont toujours avancé main dans la main. En tant que propriétaires de clubs, nous avons une plateforme et la capacité de manifester et d’organiser des événements, et c’est pourquoi il est important pour nous de franchir le pas et ne pas se contenter d’écrire un Manifeste, mais aussi reverser des fonds à ces organisations, chacun selon ses moyens. Pour faire avancer le combat. »

En février, le gouvernement israélien a récemment lancé un plan de déportation qui forcera « des dizaines de milliers d’immigrants africains à choisir entre la déportation dans un pays tiers ou l’incarcération pour une durée non déterminée », confirmait récemment la chaîne d’information Al Jazeera.

L’annonce de cette mesure a aggravé les conflits dans la région, et de nombreux citoyens et immigrants ont critiqué la déportation comme une mesure raciste et un « manque de considération total pour la vie et la dignité des demandeurs d’asile ».

Les partenaires de Nightlife Against Deportation ont lancé une pétition en soutien aux réfugiés début février : plus de 30 établissement se sont joints à leur causedont les clubs Alphabet, Breakfast, Beit Ma’ariv, le bar Mezeg et The Pergamon de Jérusalem.

« Nous appelons notre Gouvernement à annuler la déportation de masse et implémenter un système d’accueil juste et transparent pour protéger ceux qui en ont besoin », a déclaré Lenfant sur Facebook.

Le week-end de donations a commencé le 22 février.

Load the next article...
Loading...
Loading...