Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Berlin : « Utiliser l’argent du contribuable pour soutenir la techno est la moindre des choses », affirme un politicien

La bonne attitude

  • La rédaction
  • 14 December 2017
Berlin : « Utiliser l’argent du contribuable pour soutenir la techno est la moindre des choses », affirme un politicien

En ce qui concerne sa vie nocturne, l’approche progressiste de Berlin est bien connue, comme en témoigne ses interminables soirées qui animent les rues de la capitale, le weekend comme en semaine.

La ville a récemment annoncé que pas moins d’un million d’euros devraient être investis dans l’insonorisation des clubs pour faire face aux nouveaux plans de promoteurs immobiliers. Une initiative qui devrait être votée aujourd’hui.

Député du parti Vert, Georg Koessler a affirmé son soutien total au projet. Il a affirmé qu’il n’était que juste que la musique électronique soit récompensée pour son impact positif sur la vile : « la culture techno a tellement apporté à Berlin, utiliser l’argent du contribuable pour la soutenir est la moindre des choses que nous puissions faire. »

Koessler, raver auto-proclamé selon les rapports du quotidien The Citizen, a ajouté que même le parti conservateur soutenait le projet. « Autrefois les politiciens parlaient des club berlinois comme des atouts marginaux. Mais de manière surprenante, même nos opposants du parti (conservateur) CDU se sont pris de passion pour le sujet, qu’ils appellent « l’économie de la nuit ».

Dans ses précédents discours, Lutz Leichsenring de la Club Commission a été très clair : il est crucial que les nouvelles habitations et les lieux de vie nocturne puissent « coexister ».

Load the next article...
Loading...
Loading...