Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Bose accusé d'espionner ses utilisateurs et de vendre les données récoltées

Un nouveau cas d'atteinte à la vie privée

  • Nora Djaouat
  • 20 April 2017
Bose accusé d'espionner ses utilisateurs et de vendre les données récoltées

Bose, l’une des marques de référence en audio, est aujourd’hui au cœur d’un scandale. En effet, Kyle Zak, un utilisateur des produits Bose, a déposé une plainte au tribunal de Chicago, accusant la marque américaine de violer plusieurs lois sur la vie privée et les données personnelles.

Après avoir acheté un casque QuietComfort 35, Kyle Zak décide de télécharger l’application Bose Connect afin de profiter de toutes les fonctionnalités de son casque sans fil. Pour se créer un compte, il a dû renseigner son nom, son adresse mail et le numéro de série de son casque. Seulement, il s’est ensuite rendu compte que Bose récoltait des données via l’application pour ensuite les revendre à des entreprises spécialisées dans le marketing, comme Segment.io qui promet de « collecter toutes les données de vos clients et de les envoyer partout ». Christopher Dore, l’avocat du plaignant, met l’accent sur la violation de la vie privée : « Les gens mettent des casques car ils pensent que c’est privé, mais ils peuvent indirectement divulguer des informations qu’ils ne veulent pas partager ».

Dans la plainte déposée par Kyle Zak, il appuie sa déposition d’éléments qui illustrent la violation de la vie privée. Il estime que la musique peut dire beaucoup de choses sur un individu, et notamment des choses qui ne regardent que lui : à ce titre, il prend un exemple concernant la religion, où une personne qui écouterait des versets du Coran serait certainement de confession musulmane.

Aujourd’hui, Kyle Zak poursuit Bose en justice afin que l’entreprise arrête de collecter et de vendre des informations privées illégalement. Il souhaite aussi que Bose reverse des dommages à tous les possesseurs de casques et écouteurs sans fil et d’enceintes qui fonctionnent avec l’application Bose Connect. A l’heure actuelle, la marque n’a pas encore fait de déclaration sur cette plainte. Affaire à suivre donc.

Source : Reuters

Nora est rédactrice freelance pour Mixmag France, suivez-la sur Twitter.

Load the next article...
Loading...
Loading...