Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Les toulousains de ​Chill Masters mettent leur scène locale à l'honneur avec le 1er album techno d'Idem Nevi

'Carmelites', une histoire techno angoissante

  • Camille-Léonor Darthout
  • 3 November 2017
Les toulousains de ​Chill Masters mettent leur scène locale à l'honneur avec le 1er album techno d'Idem Nevi

Il s’en est passé du temps, depuis la création de l’association Chill Masters en 2013. Fondée par une bande de potes toulousains, l’initiative prend d’abord la forme d’une chaîne YouTube sur laquelle Clément, Jules et Léo relaient les morceaux qui leurs plaisent, largement inspirés de Majestic ou encore The Sound You Need. Le but étant de créer une plateforme de découverte musicale loin des tendances commerciales et de l’EDM. Au fil des mois, le projet évolue, dérivé en plusieurs activités, de l’événementiel aux productions visuelles. En 2016, Chill Masters devient un label et dédie sa notoriété à la promotion d’artistes locaux.

Une progression fulgurante, portée par les millions de vues de la page YouTube qui permet aujourd’hui aux toulousains de manager de jeunes talents et de promouvoir leurs productions. Dernier en date : Carmelites, album techno du producteur toulousain Idem Nevi. Toulouse, ville rose et terre d’accueil du label, est d’ailleurs au cœur de ce projet composé de 10 tracks à l’univers obscur et intrigant.

Mehdi Vivens aka Idem Nevi produit déjà depuis trois ans lorsqu’il joue à la soirée organisée par le label à la Chapelle des Carmélites, dans le quartier du Capitole à Toulouse. Un édifice religieux recouvert de peintures murales d’époque qui, une fois investi pour cette soirée, prend une dimension froide et mystique, à mi-chemin entre le mythe et le festif. Ce soir là est née la collaboration entre Chill Masters et Idem Nevi, qui vient de finir un morceau la veille au soir. C’est tout naturellement qu’il lui donne le nom du lieu qui marque un tournant décisif dans sa carrière lorsqu’il rejoint les rangs du label : « Quand nous avons cherché un nom pour l’album, l’idée de reprendre le nom de cette chapelle nous est apparue comme une évidence, car elle représente le début d’une collaboration intense. »

C'est ainsi que Carmelites devient un album, influencé par Paul Kalkbrenner, Recondite ou encore Extrawelt, et déjà soutenu par Richie Hawtin, qui a joué la track "dB+" lors de son set à l'opening de l'ADE. Une musique dansante, une production confectionnée par et pour le live, seule confection envisageable pour Idem Nevi :

« J’ai commencé directement par la production et je n’ai jamais vraiment été attiré par le mix. C’est donc tout naturellement que je me suis orienté vers la confection de lives dès que j’ai eu assez de matière. Pour moi, c’est la meilleure façon de présenter son univers et de raconter sa propre histoire du début à la fin d’un show. »

Track list :

01 - Wanderlust
02 - Sirius
03 - dB+
04 - Fantasia
05 - Carmelites
06 - Interlude
07 - Rabble-Rouser
08 - Sehnsucht
09 - Pursuit 79
10 - Sorrow

L'album 'Carmelites' sort aujourd'hui, 3 novembre sur Chill Masters. Streams et télechargements ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...