Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

On a découvert une contrefaçon de la Fabric en Chine

On aurait pu dire imitation, mais c'était trop flatteur

  • La Rédaction
  • 5 December 2017
On a découvert une contrefaçon de la Fabric en Chine

Des fringues aux engins électroniques, la Chine s'est fait une réputation pour ses marchandises de contrefaçon, et sa fausse tour Eiffel. Cerise sur le gâteau : un club nommé Fabric, au logo identique à l’institution londonienne.

L’établissement se trouve à Beibin Lu, un quartier du centre-ville de Chongqing. C’est le DJ hollandais et promoteur Bram van Ravenhorst, aka Blind ‘92, qui est à la tête de l’établissement et qui dirige également le club Echo Bay dans la même ville.

De ce que l’on sait de ce club contrefait, on peut vous assurer que les similitudes s’arrêtent à la devanture de l’établissement et de son logo. Entre les quatre murs de la discothèque résonnent house commerciale et EDM pendant que des danseuses en petite tenue se trémoussent sur une estrade de bienvenue, affirme Mixmag Asia.

Pendant ce temps, TimeOut Shanghai s’est emparé de l’affaire avec dédain : « Quand on utilise le nom de l’une des destinations clubbing les plus connues et prisées du monde comme Fabric, on a plutôt intérêt à faire du bon travail. Malheureusement, ceci est un énième club au style chinois lambda et tout ce qui va avec ».

Donc celui-là, on le laisse tranquille et on s'en tient à Londres, s’il vous plaît.

Load the next article...
Loading...
Loading...