Search Show Menu
Home Latest News Menu
Events

​Disco et déhanchés endiablés au Ballà Boum festival en Corse

« L’important n’est pas d’être un bon danseur, mais d’être persuadé qu’on danse bien »

  • Camille-Léonor Darthout
  • 28 July 2017
​Disco et déhanchés endiablés au Ballà Boum festival en Corse

Le Ballà Boum est un festival corse tout jeune : il entame sa deuxième édition cette année. Pour célébrer la fin de l'été, les 18 et 19 août prochains, le festival s’implante une nouvelle fois au théâtre de verdure de Patrimonio. Il projette de libérer les flows de l’ile de beauté deux jours durant, de 18h à 2h du matin. Après tout, ‘Balla’ signifie ‘danser’ en Corse.

Le ‘groove’. Le terme aurait pu passer aux oubliettes en même temps que les pantalons patte d’eph’ et les boules à facettes. Mais se laisser porter par des sonorités funky et improviser quelques pas de danses en roue libre, n’est-ce pas la meilleure façon de laisser son corps s’exprimer sur le dancefloor ?

Pour sa seconde édition, le Ballà Boum rempile en gardant la même philosophie : écouter des artistes internationaux et surtout méconnus, faire danser le public sans modération et bien sûr, se ravitailler avec des victuailles locales. Une philosophie qui définit plutôt bien le terme ‘été’ ou ‘vacances de rêves’.

Côté programmation musicale, de Melbourne à Paris, les beats oscillent entre disco et french house. Une prestation atypique avec le live band francais Secret Value Orchestra, qui nous perd entre passé et présent avec une house chantée, parsemée de notes instrumentales live.

Dans un registre pas si lointain, la prestation de Bernard Fèvre, caché sous son pseudonyme de Black Devil. Le francais découvert et redécouvert par les Chemical Brothers et Aphex Twin propose un son rétro-futuriste, une combinaison synthétique entre disco et rétro-électro qui a fait le succès de son album ‘Disco Club’ paru en 1978.

L'Impératrice répondent également présents avec leur French house solaire et leurs voix nonchalantes façon Brigitte Bardot. Ils présenteront leur nouvel EP ‘Séquences’ paru en juin dernier. Autre soleil auditif de cette seconde édition du Ballà Boum, les australiens Francis Inferno Orchestra et Tornado Wallace qui représenteront l’énergie dance de Melbourne avec un B2B rythmés et décadent. Pour taper du pied et transpirer. Pour vivre, écouter, danser et aimer.

Le Ballà Boum festival, c’est du 18 au 19 août 2017 au Théâtre de verdure de Patrimonio en Corse. Plus d’informations ici.

Crédit Photo : © Raphaël Poletti, Stantelli Locations

Camille est rédactrice stagiaire à Mixmag France. Suivez-la sur Twitter.

Load the next article...
Loading...
Loading...