Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Macron a célébré la créativité africaine dans le club de Fela Kuti au Nigeria

« Il faut donner à voir la vitalité de la culture africaine, dont le Nigeria est une vitrine »

  • La Rédaction - avec AFP
  • 5 July 2018
Macron a célébré la créativité africaine dans le club de Fela Kuti au Nigeria

Le président de la République française s’est rendu le 3 juillet dans la capitale du Nigeria Lagos afin de présenter l’organisation de la Saison des cultures africaines qui se tiendra en France en 2020. Cette dernière est destinée à mettre en avant la scène artistique africaine contemporaine - et non l’Afrique antique des musées. C'est la première fois qu'un président français visite officiellement Lagos.

Emmanuel Macron s’est rendu dans un établissement mythique de la capitale africaine : le club de Fela Kuti le New Afrika Shrine situé dans le quartier d’Ikeja en banlieue nord de Lagos. Aujourd’hui tenu par les enfants du créateur de l’afrobeat, le club était déjà connu du président de la République qui s’y était rendu en 2002 pour assister à un concert du fils de Fela Kuti, Femi Kuti, alors qu’il effectuait son stage de l’ENA à l’ambassade de France à Abuja. Un grand concert de Femi Kuti a animé une soirée qui scelle une alliance culturelle entre la France et le Nigeria.

« Le patrimoine africain doit être mis en valeur à Paris mais aussi à Dakar, à Lagos, à Cotonou » a déclaré le président lors de son discours, avant d’ajouter :« Il faut donner à voir la vitalité de la culture africaine, dont le Nigeria est une vitrine »

Personnage incontournable de la culture et de la politique africaine, Fela Kuti est resté très populaire dans son pays d’origine après sa mort. Il fonde le parti MOP Movement of the People en 1979 et se présente aux élections présidentielles dans les années 80 avant d’être plusieurs fois arrêtés et emprisonné. De nombreux hommages comme le musée Fela Kuti et le festival de musique afrobeat Felabration lui sont dédiés.

Crédits :

Photo :

Akintunde Akinleye
AFP

Load the next article...
Loading...
Loading...