Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Fulgeance et Vect s’associent sur 'Timestress', un album qui célèbre le beatmaking

Rencontre entre deux faiseurs de beats qui se complètent parfaitement

  • Nora Djaouat
  • 2 November 2017
Fulgeance et Vect s’associent sur 'Timestress', un album qui célèbre le beatmaking

La scène beatmaking française se porte très bien. Et pour en attester, il suffit de regarder le dernier projet de Fulgeance et Vect sur Cascade Records. Les deux producteurs, connus pour leur carrière solo, se sont alliés pour porter ensemble Trimestress, un album rempli de groove et sur lequel ils dévoilent leurs talents de beatmakers.

Cet album comporte une seule collaboration, les autres tracks étant entièrement produites en solo par Fulgeance ou Vect. Mais attention, n’allez pas croire que Timestress n’a aucune cohérence. Au contraire, ce long-format propose une rencontre entre deux identités musicales qui se complètent - l’une s’exprimant dans une maîtrise élégante avec des beats chaleureux et l’autre explorant des terrains plus disco. On vous laisse en juger par vous-même avec l’écoute en avant-première de l’album ci-dessous :

Quelles sont les inspirations/influences que vous avez en commun ?

Fulgeance : Je dirais le funk, la black-music. Mais aussi la beat music, la bass music, future beats comme disent les jeunes comme Emile ! On adore aussi la house. Mais ce qui est assez fou c'est qu'on peut vraiment ne pas aimer certaines productions plus récentes, il a une oreille plus curieuse peut-être, moi je vais être plus compliqué et exigeant sur le trap, et les future beats un peu trop "putassiers". Après on se retrouve forcément sur les nouveaux producteurs comme Photay, Kaytranada, Max Graef je pense ... j'aimerai savoir ce qu'en dit Emile ?

Vect : Oui black music évidemment. Le groove, même si je trouve ce terme kitsch et casse-gueule ! Pour tout ce qui est production actuelle à travers des styles comme Fulgeance l'évoque, j'y suis très sensible, mais ça va retenir mon attention lorsque j'arrive à comprendre l'idée derrière un morceau. La vibe, la prise de risque, l'audace aussi... On est au final quand même tous les deux très liés et attirés par la scène beat je pense.

Est-ce que vous envisagez de tourner ensemble pour un live, ou bien de faire des B2B de temps en temps ?

F : Je laisse Emile répondre à ça, car je suis vraiment déçu de sa décision, mais je la respecte ! Non, mais il est trop #Timestress et moi aussi au final. Donc ce sera compliqué, mais qui sait un B2B peut être... et pur sur une autre collaboration musicale ou visuelle !

V : Tout est envisageable, mais quand on pourra se cloner. Mixer ensemble on l'a déjà fait et c'était génial. Personnellement, à la différence de Fulgeance, la musique n'est pas mon activité principale. Elle est intimement liée à mon métier de DA, mais je ne peux y consacrer autant de temps pour bouger à droite à gauche pour des prestations... Mais ce n'est pas un problème d'envie pour un live spécifique à deux, loin de là, car je pense que le résultat pourrait être bien costaud.

Pourquoi n'avoir fait qu'une seule collaboration sur cet album ?

F : On aime le projet en "split" car il a été monté comme cela à la base, un best of, ou le track listing va créer l'ambiance, ou l'auditeur va aussi peut être écouter un seul de ces tracks, ou le tout séparément. C'est une chose que je n'apprécie pas forcément aujourd'hui, de ne pas savourer un album entier, mais c'est comme ça maintenant. Mais attention, je trouve que l'enchaînement des morceaux sur Timestress est au final tout à fait cohérent ! D'ailleurs, beaucoup pensent que l'on a fait tous ces morceaux ensemble ! Mais non (rires).

V : C'est sans doute aussi une sorte de premier essai. Nous voulions tout de même à travers la tracklist proposer à l'auditeur plusieurs rendus, plusieurs moods selon nos différentes façons de produire. Les personnes qui connaissent nos univers respectifs reconnaîtront assez facilement les morceaux qui nous concernent, mais c'est d'autant plus intéressant pour un public qui ne nous connaît pas encore ! Mais on fait néanmoins mûrir l'idée de produire un prochain projet ensemble, cette fois-ci en composant à quatre mains les morceaux.

Timestress sort ce vendredi 3 octobre sur Cascade Records. Commandez le vinyle ou la version digitale sur ce lien.

Load the next article...
Loading...
Loading...