Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Jack White inaugure une usine de pressage de vinyles à Détroit

La Motor City n'avait pas vu d'usine de pressage ouvrir depuis 1965

  • Clark Engelmann
  • 27 February 2017
Jack White inaugure une usine de pressage de vinyles à Détroit

Crédit photo : Peter Baker - Rolling Stone magazine

Le 25 février dernier, Jack White, le génial guitariste et chanteur des White Stripes inaugurait une nouvelle usine de pressage de vinyles dans sa ville natale de Détroit. Au programme des concerts, des visites et des repress de disques.

Third Man Pressing, nommé ainsi d'après le label de White, Third Man Records, héberge huit des plus récentes presses à vinyles conçues ces 35 dernières années, des extrudeuses et générateurs hydrauliques dernier cri. Conséquence directe; la possibilité de presser cinq mille disques en une heure. Les visiteurs peuvent même assister à la conception des microsillons. Selon la direction, Third Man Pressing cherche à réintégrer "le tangible, l'inattendu et le beau dans le marché" de la production du microsillon. Soit-dit en passant, l'usine est magnifique, sublimée par les peintures murales de l'artiste Robert Sestok.

Ben Blackwell, le neveu et associé de Jack White expliquait qu'au départ, Third Man Pressing avait seulement pour but d'écourter les délais d'attente entre la commande d'un disque et son pressage. L'industrie du vinyle, en pleine expansion ces dernières années, représente aujourd'hui 6.5% des ventes de musique enregistrées aux Etats-Unis pour l'année 2016. "Nous n'essayons pas de voler l'activité de quelqu'un d'autre. Nous essayons juste de nous assurer que les artistes ont plusieurs options."

Samedi dernier, à l'occasion de l'inauguration de l'usine, des disques des Stooges et de MC5 ont été réédités. Côté techno, ce sont Carl Craig et Derrick May qui sont mis à l'honneur, artistes et figures emblématiques de la ville de Détroit ; pour Craig ce sont deux morceaux inédits pressés sur vinyle translucide, pour Derrick May c'est le repress d'un 7'' sous l'alias Rythim is Ryhtim, lui aussi sur vinyle incolore transparent. Derrick May était d'ailleurs présent pour la cérémonie, très ému.

Site officiel : thirdmanrecords.com

Load the next article...
Loading...
Loading...