Search Show Menu
Home Latest News Menu
Video Blog

Le court métrage animé ​« La Nuit Je Danse avec la Mort » : une perception artistique du bad trip

De l’euphorie à la terreur et du trauma à l’amour

  • Camille-Léonor Darthout
  • 27 November 2017
Le court métrage animé ​« La Nuit Je Danse avec la Mort » : une perception artistique du bad trip

Le drogue peut avoir des effets opposés, euphorisants ou traumatisants selon le contexte dans lequel elle est consommée. La quête hédoniste peut alors basculer en bad trip, une sensation angoissante et abjecte. Dans cette idée d’expérience cathartique, le réalisateur Vincent Gibaud, diplômé de LISAA qui forme les ingénieurs de l’animation et du jeu vidéo, s’est lancé l’an dernier dans la réalisation d’un court-métrage dédié à cette expérience redoutable.

La Nuit Je Danse avec La Mort est un projet initié en 2016 par KissKissBankBank. Un dessin animé de 6 minutes qui nous plonge dans l’aventure de Jack, un jeune qui décide au cours d’une soirée entre amis d’ingurgiter une drogue psychédélique. Dans un contexte morose, ce dernier découvre un univers multicolore et féerique dans lequel il déambule avec joie. Mais l’expérience prend un tournant horrifique lorsque Jack fait un bad trip : des créatures démoniaques prennent possession de son esprit et le traumatisent.

Le jeune homme se réveille alors sur une plage, pour une période indéfini. Il est alors entouré d'amis et en compagnie d’une jeune femme qui l’invite à se baigner dans l’océan. Avant de l’embrasser, elle lui glisse une pilule dans la bouche. Elle lui remémore son bad trip passé et les vieux démons ressurgissent. Mais sa partenaire l’accompagne et d’une expérience horrifique et violente, la prise de drogue se transforme en un trip érotique et vivifiant.

Une réalisation prodigieuse, à l’ambiance prenante et aux images 2D visuellement ahurissantes, qui offrent une perception inédite des substances psychoactives. Un projet qui ne serait rien sans sa magnifique bande-son qui conduit La Nuit Je Danse avec La Mort avec brio, du début à la fin.

Découvrez le court-métrage de Vincent Gibaud ci-dessous.

Load the next article...
Loading...
Loading...