Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Les artistes berlinois ont construit un « sanctuaire de la génération techno »

Musique, danse contemporaine, lumières, photographie et peinture à l’honneur

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 13 September 2017
Les artistes berlinois ont construit un « sanctuaire de la génération techno »

Non, pour une fois il ne s’agit pas du sacro-saint Berghain. Mais d’un évènement ponctuel d’un nouveau genre, qui cherche à explorer les différentes facettes artistiques de la culture électronique pour une expérience immersive de type « art total ». Une exposition inédite pour la capitale allemande.

C’est dans le cadre du salon d’art contemporain Berliner Liste que « Le Temple » ouvrira ses portes le 14 septembre, avec pour but ambitieux une expérience pluri-sensorielle de la techno. Un hommage parfait au patrimoine culturel de la ville de Berlin, haut-lieu de la culture rave et techno internationale. Décrit par ses instigateurs comme « sanctuaire de la génération techno », l’esthétique du Temple rappelle celle de l’Église orthodoxe russe.

Entre ses murs se réuniront de nombreux artistes ayant consacré leur carrière au genre, comme le photographe russe Mischa Fanghaenel et les peintures de Vera Kochubey, qui centre son art sur la spiritualité et les concepts d’identité sexuelle. Les danseurs contemporains du chorégraphe Valentin Tszin seront également sur place pour une série de performances uniques, mises en valeur par les installations lumières du studio créatif Lichtpfad.

Au centre du monument, c’est bien évidemment un DJ booth qui fera office d’autel. Et les deux grands prêtres de la techno berlinoise, Rødhåd et Kobosil, viendront se prêter au jeu avec des set techno sombres, pointus et atmosphériques, à l’image de la scène locale.

Les festivités commencent le 14 septembre à 19 h. Plus d’information sur le site de Berliner Liste ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...