Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Les clubs berlinois dans la rue contre une grande marche d’extrême droite

Reclaim Club Culture

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 22 May 2018
Les clubs berlinois dans la rue contre une grande marche d’extrême droite

Contre la montée du nationalisme en Allemagne, les clubs et collectifs de la vie nocturne berlinoise ont formé l’organisation Reclaim Club Culture. Le but : protester contre la prochaine marche d’extrême-droite, potentiellement le plus large rassemblement de l’histoire du parti Alternativ Fur Deutschland (AfD) qui réunira environ 10 000 personnes venues de toute l’Allemagne.

La rave revendicative devrait prendre place dimanche 27 mai à l’initiative du collectif Reclaim Club Culture, une organisation de gauche réunissant plusieurs clubs et organisateurs de la capitale. De nombreuses autres contre-manifestations sont attendues ce week-end et plusieurs dizaines de clubs et de soirées berlinoises ont décidé de prendre part.

L’événement aura lieu dans le quartier central de Mitte, où Reclaim Club Culture installera ses soundsystems. Au nombre des clubs impliqués, des institutions de la nuit comme ://about blank, Prince Charles, OHM, Tresor et Sisyphos.

Une source anonyme a expliqué à Resident Advisor le concept de ce rassemblement « mani-festif » : « Nous refusons de tolérer la pression constante de l’extrême droite contre tout ce que représente la scène club berlinoise. Nous invitons donc tout le monde à écraser leur marche le 27 avec une manifestation en musique »

Ayant obtenu des résultats historiques aux dernières élections avec près de 13% des voix, l'AfD a fait son entrée au Bundestag, l'assemblée parlementaire allemande fin 2017.

Ces confrontations surviennent une semaine à peine après les descentes de police en Géorgie dans les clubs Bassiani et Café Gallery, après plusieurs mois de fortes tensions entre les clubs et les partis d’extrême-droite. En soutien à leur cause et aux libertés individuelles, la communauté électronique s’est rassemblée plusieurs jours durant devant le parlement, et a finalement obtenu les excuses du Ministère de l’Intérieur et la promesse d’une enquête.


Crédits :

Texte : @MarieDapoigny
Photo en une : DR

Load the next article...
Loading...
Loading...