Search Show Menu
Home Latest News Menu
Tech News

Les taxes à l’importation de Trump pèsent sur les marques de matériel audio

Les nouveaux tarifs pourraient mener à de sérieuses vagues de licenciement et à la délocalisation des usines

  • La rédaction
  • 2 July 2018
Les taxes à l’importation de Trump pèsent sur les marques de matériel audio

Les taxes imposées sur l’importation des circuits électroniques chinois et autres biens associés pourraient bien pousser les constructeurs de matériel audio à délocaliser leur production et licencier leurs équipes américaines.

Voilà plus de 60 ans que Moog dirigeait ses opérations depuis les États-Unis, employant près de 100 personnes. La moitié des composants électroniques utilisé pour la construction des synthétiseurs viennent de Chine, et la nouvelle taxe de 25% imposée par l'administration Trump va rendre leur processus de fabrication beaucoup plus onéreux. En ce moment, Moog tente de trouver des fournisseurs de circuit locaux, ce qui augmente déjà leurs coûts de production.

En réaction, Moog a lancé une campagne, avec pour but de « soutenir [Moog] en implorant les élus de reconnaitre l’effet négatif de ces taxes sur les entreprises américaines comme Moog ».

Les taxes à l’importation introduites par le gouvernement Trump ont été imposées dans le but de réduire le déficit commercial des États-Unis face à la Chine.

2018 a été une année riche en innovation pour Moog ; le constructeur a lancé son nouveau synthétiseur rétro The Grandmother et dévoilé les détails de son Subharmonicon au dernier Moogfest, une machine inspirée des ancêtres du synthé. La marque a également lancé un label consacré aux expérimentations sonores en éditions limitées.

Load the next article...
Loading...
Loading...