Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Live Nation accusé de monopole sur le secteur événementiel américain

Une enquête est en cours

  • La rédaction
  • 9 April 2018
Live Nation accusé de monopole sur le secteur événementiel américain

Suite à plusieurs plaintes de concurrents et d’après un rapport du New York Times, Live Nation est accusé d’avoir enfreint les lois antitrust américaines en contrôlant tous les rouages de l'industrie.

Le leader du marché, aurait en effet abusé de sa position de force en augmentant les prix des billets censés être réduits en vue de l’accord judiciaire de 2010 autorisant la fusion entre Live Nation et Ticketmaster. Le groupe est aujourd’hui présent sur tous les fronts lucratifs du secteur ; manager, promoteur, propriétaire de lieux dédiés au spectacle, soit 200 salles et billetteries.

Des pratiques que le principal concurrent du groupe AEG rapporte, dénonçant mêmes des menaces de la part du géant en vue d’accroître ses parts de marché. Live Nation aurait poussé des salles à utiliser sa plateforme Ticketmaster, les menaçant de ne plus faire appel à elles pour les futures tournées de ses artistes.

Daniel M. Wal, l’avocat de Live Nation a déclaré : « Vous avez un concurrent mécontent qui essaye d’expliquer la perte de contrats en disant que Live Nation menace les acteurs de l’écosystème. Menaces que personne ne peut prouver. »

Suite à ces accusations, le cours de l'action du groupe a chuté de 9% le 1er avril. Live Nation manage pas moins de 500 artistes dont Miley Cyrus ou U2, avec à son actif plus de 30 000 shows organisés l'an passé et 500 millions de billets de concerts vendus.


Source : The New York Times

Load the next article...
Loading...
Loading...