Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Lyon : le nouveau club polyvalent Le Diskret change la donne avec une programmation et un menu affriolants

Club, bar, restaurant : le bon goût dans tous ses états

  • Contenu Sponsorisé
  • 5 December 2017

Manger, boire, danser : trois mots qui pourraient bien à eux seuls décrire « la soirée parfaite ». Si l’on ajoute à cela de la bonne compagnie et de la - très - bonne musique : voilà un tiercé gagnant. Tenu secret depuis que le projet a été initié, le nouvel établissement lyonnais Le Diskret s’apprête à ouvrir ses portes en grande pompe ce vendredi 8 décembre. Une bonne surprise, dont la meilleure partie se cache certainement derrière le concept de bar-restaurant-club qui lui donne toute sa particularité.

Ayant repris les locaux adjacents en plus de la salle qui hébergeait l’immense club de 600m2 La Machinerie, Le Diskret s’offre un espace démesuré, repensé en complexe à l’ambiance industrielle. À l’instar de son prédécesseur, Le Diskret place la cabine de DJ au milieu du public et dispose d’un soundsystem de qualité enrichi d’un jeu de lumière travaillé. Ouvert les vendredis et samedis, la programmation du Diskret se montre à la hauteur des ambitions de l’établissement qui accueillera Kerri Chandler, un live de Lou Chang et Answer Code Request pour son week-end d’ouverture, rien que ça. Et la liste continue puisque figurent d’ores et déjà sur la programmation des prochaines semaines Interstellar Funk, Young Marco de l’équipe Dekmantel ainsi que le viking techno Rødhåd, qui vient tout juste de sortir son premier album sur son label Dystopian.

En plus d’un dancefloor décoré d’une main de maître, le Diskret offre aux visiteurs tout un espace complètement repensé qui permet de naviguer entre bar, restaurant, club et terrasse. Son restaurant modulable peut accueillir une centaine de couverts ; la carte propose un panel des plus belles saveurs et produits qui composent la gastronomie locale, revisités et retravaillés par le chef Clément Paix. Autre pièce destinée à la privatisation sous réserve d’une météo flatteuse : le patio et son bar extérieur.

Lorsque le week-end pointe le bout de son nez (à partir du jeudi) la fête s’invite dans les assiettes et sur les tables avec une sélection de tapas et un menu de cocktails variés. Vodka infusée à la vanille ou au basilic, gin infusé à la verveine, sans oublier poivron rouge, gingembre et des blancs d’oeuf pour faire tenir le tout : on reconnait bien sur le menu la patte d’un mixologue. Des créations à déguster dans le salon à l’ambiance tamisée et jazzy, une décoration inspirée de l'époque de la Prohibition (ouvert uniquement le samedi, privatisable le reste du temps). Dès vendredi 8 décembre, les amateurs pourront découvrir les cocktails création tout en se délectant du premier live de Lou Chang à Lyon dans la salle principale, toute équipée pour accueillir des performances live.

Pour sa soirée d'ouverture, le Diskret voit les choses en grand et ouvre tous ses espaces au public pour une expérience hors-norme. Les gourmands seront invités à naviguer entre une dégustation associée des fromages de la mère Richard et des vins du domaine Tano Pechard avant d'aller danser sur Answer Code Request. Enfin, qui dit premier week-end de décembre à Lyon, dit fête des lumières. Et pour s'inscrire dans la tradition comme il se doit, l'espace accueillera une installation unique du collectif Visuaal, maîtres incontestés de la scénographie et arts visuels lyonnais.

Le Diskret ouvre ses portes le 8 décembre prochain à partir de 18h au 67, Rue de Rancy pour le club (ouverture à minuit) et au 3 Rue Danton pour le restaurant. Le restaurant est ouvert tous les midis de la semaine. Le club quant à lui est ouvert le vendredi et samedi et est privatisable en semaine. Retrouvez les premières images du lieu dans la galerie ci-dessus et plus d’informations par ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...