Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Massive Attack fête les 20 ans de 'Mezzanine' avec une version... ADN

Une manière historique de célébrer l'album

  • La Rédaction
  • 24 April 2018
Massive Attack fête les 20 ans de 'Mezzanine' avec une version... ADN

Les vingt ans d'un album donnent généralement lieu à une réédition collector ou remasterisée. Mais pour célébrer les 20 ans de son magnifique LP Mezzanine, Massive Attack va beaucoup plus loin. Le groupe britannique travaille avec un groupe de scientifiques suisses pour traduire leur album en code génétique, le moyen le plus sûr à ce jour pour préserver une œuvre.

Pour célébrer le 20e anniversaire de Mezzanine, Robert del Naja et Grant Marshall ont décidé d’encoder l’album en version ADN avec l'aide de scientifiques de l'ETH Zurich, de la société suisse Turbobeads et de la société américaine CustomArray pour stocker les morceaux dans des molécules d'ADN.

Les fichiers audios seront ainsi compressés jusqu'à 15 mégaoctets, assez petits pour tenir sur 920 000 brins d'ADN. Les mèches seront ensuite stockées dans 5 000 sphères nanométriques de verre, invisibles à l’œil nu.

Ci-dessous, une molécule de 160 nanomètres, extrait de la version ADN de Mezzanine :

Robert Grass, professeur au Laboratoire des matériaux fonctionnels de l'ETH Zurich, déclare dans un communiqué : « Cette méthode nous permet d'archiver la musique pendant des centaines ou des milliers d'années. » Le rapport de l'ETH Zurich note que la durée de vie d'un CD est d'environ 30 ans.

M. Grass ajoute : « Par rapport aux systèmes traditionnels de stockage de données, il est assez complexe et coûteux d'enregistrer des informations sur ADN. Cependant, une fois l'information stockée sur l'ADN, nous pouvons faire des millions de copies rapidement et de façon rentable avec un minimum d'effort. »

Ce projet de génétique musicale devrait être complété dans deux mois. Mezzanine de Massive Attack sera le deuxième plus grand fichier connu stocké sur l'ADN, après un projet Microsoft de plus de 200 Mo. Des productions de Miles Davis et Deep Purple ont déjà été retranscrites via ce procédé.

Crédits photo : Université ETH

Load the next article...
Loading...
Loading...