Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Science : pourquoi les humains préfèrent écouter de la musique en live

Question de santé, une raison de plus d'aller en festival

  • La Rédaction
  • 11 April 2018
Science : pourquoi les humains préfèrent écouter de la musique en live

Une nouvelle étude montrerait que la valeur de la musique écoutée en direct surpasse celle dont on profite à la maison : selon les travaux des scientifiques, l'expérience live donnerait lieu à une activité cérébrale plus intense.

Cette étude publiée par Jessica Grahn, professeure de psychologie occidentale au Brain and Mind Institute, montre que les ondes cérébrales des auditeurs « se synchronisent mieux lorsqu'ils assistent à un concert en direct, ajoutant une preuve scientifique supplémentaire au fait que les gens apprécient davantage la musique lorsque le spectacle est en direct et lorsqu'ils en font l'expérience en tant que membres d'un groupe. »

Avec l'aide du LIVELab de l'Université McMaster, Grahn a entrepris de voir comment le « lien social » et la « synchronisation des ondes cérébrales » affectent les individus lorsqu'ils sont exposés à de la musique enregistrée et à la musique en direct dans un contexte de groupe.

En embauchant un groupe pour jouer face à 24 participants, l'étude a mesuré les ondes cérébrales des personnes pendant le concert - en prenant simultanément des captures de mouvements pour suivre les déplacements des gens pendant un événement musical en direct. Cette même méthode a été appliquée dans une configuration différente : la projection d'un enregistrement du même groupe sur un grand écran. Les scientifiques ont veillé à ce que l'acoustique de la performance enregistrée corresponde à celle de la performance en direct.

Après avoir analysé leurs données, l'équipe de scientifiques a pu déterminer que la « synchronisation » des ondes cérébrales entre tous les participants était « la plus importante en présence d'interprètes en direct ».

« Lorsque les ondes cérébrales étaient synchronisées dans ces conditions live, elles se synchronisaient autour de la vitesse à laquelle les gens ont tendance à ressentir le rythme », explique M. Grahn. « Nous appelons ça "la bande delta". Cela semblait être plus élevé dans les conditions live. Cela indique que la musique procure plus de plaisir en présence d'un spectacle en direct, ainsi qu'un plus grand plaisir lorsqu'il est vécu en tant que membre d'un groupe. »

Une analyse plus poussée des mouvements corporels des sujets a permis de formuler une hypothèse intéressante sur les raisons pour lesquelles la musique dans son ensemble a évolué au fil des ans.

« Il y a des preuves qui montrent que l'une des raisons pour lesquelles la musique a évolué, c'est parce qu'elle permet à de grands groupes de personnes de synchroniser leurs mouvements », dit Grahn. « Lorsque les gens se déplacent ensemble, il est évident qu'ils ressentent un sentiment d'appartenance à une communauté et se sentent plus altruistes. »

Retrouvez l'étude complète ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...