Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Nuits sonores 2018 annonce le programme des Nuits

Chloé, Folamour, Larry Heard, Maetrik, Antal b2b Hunee et Kerri Chandler b2b Jeremy Underground

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 7 February 2018
Nuits sonores 2018 annonce le programme des Nuits

Année après année, Nuits sonores nous tient en haleine en révélant son programme au compte-gouttes. Après avoir désigné Jennifer Cardini, Four Tet, Paula Temple et Daniel Avery comme curateurs des Days pour le line-up complet des journées, le festival rhônalpin dévoile enfin la programmation tant attendue des noctambules. Verdict : cette seizième édition s’annonce encore riche en pointures. Elle fait la part belle aux scènes underground de l’hémisphère Sud, à l’image d’une génération électronique soucieuse de son héritage et qui dialogue avec son histoire.

Mercredi 9 mai, les anciennes usines Fagor-Brandt accueilleront cinq performances live d’artisans des machines. À commencer par celle d’une figure incontournable de la scène française, l’ancienne résidente du Pulp et fondatrice du label Kill The DJ : Chloé. Se joignent à elle le Parisien Rone, qui représentera les atmosphères délicates de son dernier album Mirapolis, le trio italien Agents Of Time signé sur Correspondant et le vétéran de la tech-house Barcelonais Maetrik. Le plateau met à l’honneur les sonorités africaines avec DJ Lag, fier représentant du son gqom, la scène underground des townships de Durban, ainsi que son compatriote de Johannesburg DJ Okapi et un b2b attendu d’Antal et Hunee, adepte d’une house soulful teintée d’acid.

Qui dit Nuits sonores, dit bien évidemment circuit électronique. Du Marché Gare à l”Épicerie Moderne en passant par le Ninkasi et le Sonic, les salles de la Ville des Lumières accueilleront chacune leur propres soirées (17 étapes) et c’est tout Lyon qui vibrera au son de la musique électronique, avec des performances attendues d’Antigone, Adriatique et Fred P.

Le vendredi sera résolument house en Halle 1 : les rythmes disco-house de Folamour viendront côtoyer les mélodies acidulées de Bicep, la sélection unique du pionnier de la house Larry Heard et un back to back d’anthologie entre le maître incontesté de la deep house made in Chicago Kerri Chandler et le selector de génie Jeremy Underground. En Halle 2 et 3, le festival espagnol Sonár vient apporter son grain de sel à la programmation dans le cadre du programme d’échange We Are Europe. On y retrouvera l’icône de la techno industrielle française AZF, le champion du son noise et jungle Lee Gamble signé sur Hyperdub, un live A/V de l’islandais Ben Frost et le duo londonien adepte de sonorités hybrides Raime. Red Axes, Young Wolf, Avalon Emerson et les Tunisiens Ifriqiyyqa Electrique animeront la Halle 3.

Si on ignore encore le menu du closing qui s’annonce une fois de plus mémorable, la programmation du samedi fait déjà envie : The Hacker, Il est Vilaine, Not Waving représenteront un son techno dur, qui emprunte volontiers à l’electronica et à la new wave. La Halle 3 verra se succéder un série de lives percussifs, l’Amérique du Sud en ligne de mire : Dengue Dengue Dengue, Los Wemblers de Iquitos pour le Pérou, et la référence de la cumbia électronique Chancha Via Circuit pour l’Argentine. Sans oublier les lyonnais Voilaa Soundsystem et deux DJ sets de Camion Bazar pour la touche funky.

Cette année, Nuits sonores voit les choses en grand et nous offrira un Closing Day au lieu d’une simple closing party : la programmation sera révélée le 27 février. Plus d'infos sur le site officiel ici.


Crédits :

Photo en une : Nuits Sonores 2016, Laurie Diaz

Load the next article...
Loading...
Loading...