Search Show Menu
Home Latest News Menu
Events

Programmation défricheuse et sonorités internationales : le menu qualitatif des Trans Musicales 2017

House, techno, afrobeat, electronica : les amateurs de musiques électroniques sont servis

  • Camille-Léonor Darthout
  • 7 November 2017
Programmation défricheuse et sonorités internationales : le menu qualitatif des Trans Musicales 2017

Rennes se prépare tranquillement à l’agitation annuelle orchestrée par le festival des Trans Musicales depuis bientôt 40 ans. Le chef-lieu breton célèbrera la 39e édition de son emblématique événement porté sur la culture musicale du 6 au 10 décembre 2017.

Initiées en 1979, les Rencontres trans musicales, aussi appelées Trans musicales, voient le jour à l’initiative de l’association rennaise Terrapin. Un collectif constitué à l’époque de Béatrice Macé, Jean-Louis Brossard, le disquaire Hervé Bordier, Jean-René Courtès et plusieurs autres étudiants rennais. À ses débuts centré sur la scène rock locale, le festival a intégré au fil des années de nombreux autres mouvements et genres à sa programmation dans le but de promouvoir la culture et la découverte musicale. Daft Punk, Björk, Justice ou encore les Birdy Nam Nam : tant de noms mondialement connus qui ont déjà figuré sur sa programmation audacieuse à l'aube de leur carrière.

Cette année, pour une 39ème édition, les Trans musicales restent fidèles à elles-mêmes en misant sur un line-up riche en découvertes, où la musique électronique est très largement représentée. Côté house, on trouve le résident de Rinse France, Malcolm, également fondateur du label Global View. Pour faire le pont entre techno et house, le duo Sabrina & Samantha, qui derrière un alias digne d’un feuilleton des années 80, embobine le public avec leurs beats acérés et des mélodies aussi hypnotiques qu'exotiques. Leur morceau ‘Khéops’ sonne familier, largement inspiré des musiques traditionnelles d’Afrique du Nord.

Autre essence musicale africaine, le trio Ghetto Kumbé représentera une house afro-colombienne atypique, tout droit débarquée de Bogota, point culminant du jeudi soir sur la GreenRoom stage. Une découverte musicale fort prometteuse où les percussions frénétiques dénoncent un des points sombres de l’histoire : l’esclavagisme. Figure qui incarne également des valeurs fortes au delà de sa musique : DJ Sama, longtemps connue sous le pseudonyme de Skywalker. L’artiste est l’une des premières DJ féminines palestiniennes. Les Trans Musicales ont bien misé sur une programmation internationale en invitant également la coréenne Kirara, une productrice largement inspirée de l'univers imaginaire convoité des mangas et des jeux vidéos.

Les ravers ne seront pas en reste avec la techno industrielle de la productrice polonaise Zamilska, originaire de Varsovie, ou encore avec le live incandescent de Voiron, qui dit tirer son inspiration de l'excentrique Aphex Twin. Pour les locaux ou pour ceux venus découvrir un petit peu plus la Bretagne, le duo Tchaïd reprend des chants bretons sur des airs d’electronica et la DJ locale et organisatrice de soirées Menthine, devenue figure féminine emblématique de Rennes, représenteront dignement leur région.

Découvrez la programmation complète des Trans Musicales de Rennes, du 6 au 10 Décembre, ainsi que toutes les informations pratiques ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...