Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

Ukraine : un raid armé fait plusieurs victimes dans un club techno de Kiev

Une violente descente de police a conduit à plusieurs arrestations

  • Marie-Charlotte Dapoigny
  • 6 November 2017
Ukraine : un raid armé fait plusieurs victimes dans un club techno de Kiev

Le Jugendhub, un club house & techno renommé de Kiev, a fait l’objet d’un raid de police et de militaires le 28 Octobre, menant à plusieurs passages à tabac, arrestations et vols présumés.

Des images de l’incident ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Plusieurs témoins oculaires décrivent une cinquantaine d'hommes armés et en uniforme ayant pris d’assaut l’établissement vers 2h du matin, heure locale. La co-fondatrice du club, Anastasiia Spyrydenko, a déclaré: « Ils se sont attaqués aux gens sans raison - tout le monde avait très peur et personne n’a résisté. La police a utilisé la force sans raison, il y avait des taches de sang par terre. Des effets personnels, de l’équipement et des habits ont été volés. »

Selon le rapport de police, 17 personnes ont été arrêtées sur place pour être interrogées en lien à des accusations de possession de drogues. 32 personnes accusées de s’être soustraites au service militaire obligatoire ont été conduites à un bureau de conscription local. Le rapport officiel indique également que le club « fonctionne sans aucun permis ». Une affirmation que dénie l’avocate du club Kseniya Proknova, expliquant dans un post Facebook que « tous les papiers sont en règle ».

Le club Jugendhub a hébergé des événements réguliers avec des artistes house & techno locaux et russes depuis son ouverture en Juillet dernier. Sa saison terminée, le club n’a pas d’autre soirée en vue pour le moment, mais restera ouvert.

Les autorités de la ville de Kiev ont récemment conduit une série d’attaques et de fermetures visant les lieux de vie nocturne. En 2015, le club Closer avait fait l’objet de plusieurs descentes de police motivées par des suspicions de trafic de drogue. En Août à Moscou, l’équipe et les clients du club Rabitza ont eux aussi été victimes de violences policières inouïes - un incident qui avait mené à la fermeture définitive de l’établissement.


Crédits :

Texte : @Marie_Dapoigny
Sources : Mixmag UK
Additional reporting via: RA

Load the next article...
Loading...
Loading...