Search Show Menu
Home Latest News Menu
Video Blog

Cette vidéo dénonce l'empreinte écologique de la musique électronique

En un mois, la tournée d'un DJ atteint l’empreinte carbone moyenne d’un anglais sur une année.

  • La Rédaction
  • 4 June 2018
Cette vidéo dénonce l'empreinte écologique de la musique électronique

Avec plusieurs milliers de festivals organisés chaque année, des vols low-cost et des centaines de milliers de festivaliers en cavale, l’industrie de la musique électronique s'est popularisée aux quatre coins du globe. De nombreux organisateurs et acteurs de l'industrie s’engagent déjà à produire des évènements plus propres et plus respectueux de l’environnement.

Pourtant, bien que la thématique du développement durable soit bien traitée dans l’industrie musicale - en témoigne des festivals verts comme DGTL ou même “We Love Green”, explicitement engagés pour promouvoir un échange autour de l’avenir de la planète - une récente étude du blog anglais Stamp The Wax dévoile l'envers du décor : l’empreinte carbone alarmante des festivals et des tournées.

Dans une courte vidéo de 6 minutes, le magazine analyse l’impact potentiel d’un DJ et d'un festival peuvent avoir sur l’environnement, tout en offrant de nouvelles perspectives et des solutions viables aux problèmes écologiques.

Selon leurs estimations, en l'état actuel des choses un DJ en tournée pendant un mois atteindrait la même empreinte carbone qu'un citoyen lambda sur 12 mois ; retrouvez leurs conseils dans la vidéo ci-dessous pour limiter notre impact écologique au quotidien. Engageons donc la conversation autour d'un problème qui nous concerne tous - ravers, clubbers, musicos - ou simple Terriens.


Crédits :

Photo : © Ben Walsh

Load the next article...
Loading...
Loading...