Search Show Menu
Home Latest News Menu
Blog

Voyage Dans Le Paysage Electronique Français: l’exposition qui retrace l’histoire de la scène française

Avec Laurent Garnier, Daft Punk et Jean-Michel Jarre

  • BILL BREWSTER • PHOTOS: OLIVER DEGORCE, EDOUARD HARTIGAN, CHARLES CRIÉ, COURTESY BERNARD FEVRE
  • 28 February 2017

Initialement paru sur Mixmag UK.

Voyage Dans Le Paysage Électronique Français est une exposition internationale conçue par Ben Osborne et Red Gallery, retraçant l’histoire de la musique électronique en France des premiers pionniers à nos jours.

Avant son inauguration programmée le 17 Mars, nous avons obtenu 15 photos de l’organisation, avec les pantalons de Daft Punk, et Jean-Michel Jarre, Cassius, Laurent Garnier et de nombreux acteurs ayant joué un rôle prépondérant dans le développement de la scène électronique en France.

Légendes des photos (de gauche à droite):

1. En 1913, l’italien Luigi Russolo rédige le manifeste futuriste ‘L’Art Des Bruits’. Ce pamphlet visionnaire dé la musique du passé reflète une société dominée par l’agriculture et sonne naturellement comme des symphonies pastorales. La musique moderne sonnerait comme les machines de l’ère industrielle. Près de 70 ans plus tard, Juan Atkins se dira “plus intéressé par les robots de Ford que la musique traditionnel de Motown”, à l’aube de l’invention d’un nouveau genre: la techno.

2. La pionnière de l’électro, DJ Sextoy (à droite) en 1992. Sa mort en 2002 à l’âge de 33 ans a profondément choqué la scène parisienne.

3. Les énigmatiques Guy (à gauche) et Thomas des Daft Punk à Ku Club, Ibiza en 1997, juste après la sortie de leur premier album ‘Homework’.

4. Jean-Jacque Birge, en concert en 1975, a fait ses premiers pas dans la musique électronique en 1965, il est alors âgé de 13 ans. Sur la frange expérimentale et avant-gardiste de la musique électronique, ses sons déconstruisent le jazz, rock, classique ainsi que de nombreux autres genres.

5. Une soirée dans la commune de Gif-sur-Yvette dans la banlieue parisienne en 1992.

6. Bernard Fevre, a.k.a Black Devil Disco Club (en haut à droite) a créé bon nombre de ses productions pour les catalogues de bibliothèque, mais il a aussi inspiré par la scène clubbing de Paris, et en 1978 il a sorti ses EPs d’electronica teintés de disco - tous devenus des classiques du genre.

7. Jack de Marseille est un pionnier de la house et techno du sud de la france. “1986, 87, tout se passait à la radio, dans les magazines anglais et sur la scène gay. Je suis allé à Paris et j’ai commencé à jouer sur les ondes de radio FG, puis j’ai lancé ma propre station à Marseille. J’ai organisé la première rave pour un public techno mixte et un gars de La Luna m’a entendu et m’a embauché. C’est devenu le premier club techno de Marseille. C’était quelque chose; les gens découvraient un nouveau genre, une nouvelle manière de danser. D’une certaine manière, un peu comme Woodstock.

8. La police interrompt une soirée à l’hôpital St Louis de Paris en 1992

9. Toute chronique de la scène française doit inclure le rock électronique de Jean-Michel Jarre.

10. Une rave dans le sous-sol de la station Jaurès en 1991

11. Bernard Szajner a commencé comme ingénieur lumière, mais le début des années 70 avait lancé l’expérimentation avec les sons électronique. A un age ou les synthés étaient une denrée rare, avec des claviers monophonique et sans programmes, mémoire ou séquenceurs, Szajner a utilisé les bandes magnétiques pour coller et monter des enregistrements de ses synthétiseurs. Il a aussi créé ses propres instruments, comme la harpe laser, rendu célebre par Jean-Michel Jarre.

12. Cassius (Hubert Blanc-Francard, a.k.a Boom Bass, à gauche, et Philippe Cerboneschi, a.k.a Zdar) ont été des acteurs majeurs de l’ère de la French Touch et ont produit de nombreux hits du genre, en solo et pour d’autres artistes français et à l’étranger. Ici représentés en 2016.

13. En dépit d’une carrière florissante au Royaume Uni, Laurent Garnier est retourné en France pour construire la scène dans son propre pays. Sa contribution au paysage musical français a été reconnu en 2017 lorsqu’il a finalement obtenu la Légion d’Honneur, la plus haute récompense pour contribution à la société.

14. MC Solaar (représenté ici en 1998) est devenu le premier artiste hip-hop français a obtenir une reconnaissance internationale

15. Voyage dans le Paysage Electronique Français est à la Red Gallery / Kamio Bar de Londres du 16 Mars au 9 Avril. L’exposition visitera Jack In The Box festival en juillet et Chateau Perché du 4 au 6 aout avant de poser ses valises à Paris et ailleurs plus tard dans l’année, puis aux Etats Unis en 2018.

Load the next article...
Loading...
Loading...