Search Show Menu
Home Latest News Menu
Mag

10 artistes à ne surtout pas manquer à Dour 2018

Le co-programmateur Mathieu Fonsny dévoile ses coups de cœur

  • Contenu Sponsorisé | Photo : © Daniil Lavrovski
  • 10 April 2018

Dour, c'est bien sûr édition après édition, un line-up monstrueux de pointures qui ne déçoit jamais : Chemical Brothers, Recondite, Modeselektor, Fatima Yamaha, Paul Kalkbrenner et Ben Klock partageront la scène avec les quelques 220 artistes à l’affiche en juillet prochain. Une sélection de talents à la fois fédératrice et défricheuse, qui rassemble novices et connaisseurs. Et avec une telle variété de styles représentés, on n’est jamais à l’abri d’une belle surprise.

Au delà de ses têtes d’affiches rassembleuses, le festival belge s’attache également à promouvoir les talents de demain et les figures émergentes de la scène locale et internationale, du rap à la drum’n’bass en passant par la techno. Mathieu Fonsny, co-programmateur du festival, nous présente ses coups de cœur à ne pas manquer.

De Red Bull Elektropedia Balzaal
Honey Dijon

« Ce qui se fait de mieux en DJing hybride en ce moment. Aussi bien disco que techno plus dure, les sets de miss Dijon retournent absolument tout sur leur passage. »

Du disco à la techno, en passant par la house de Chicago ; les sets de Honey Dijon font preuve d’une élégance à la fois rétro et avant-gardiste. L’artiste honore avec fierté la féminité encore sous-représentée à son goût dans le paysage électronique. Grande favorite de Mixmag, elle a fait la couv' du magazine anglais fin 2017.

Elle se distingue par une technique impeccable qui lui a valu une place de choix derrière les decks des plus grands clubs du monde : le Panorama Bar de Berlin, le Block à Tel Aviv, l’Output de New-York ou Space Ibiza. Figure de mode, icône trans aux sélections pointues, Honey Dijon affirme son propre style avec brio. Retrouvez son excellent set pour la série Mixmag Live ci-dessous.

De Red Bull Elektropedia Balzaal
Cellini

« Nouveau protégé du Fuse, le jeune producteur semble être le rookie de la scène techno belge aux cotés de ses copines Charlotte et Amélie. »

Cellini parvient en effet à manier des sons puissants et capte avec précision l’état esprit de son auditoire, pour un voyage garanti dans les strates les plus psychés de la techno - un savoir-faire qui n'est pas sans rappeler un certain Recondite.

Du haut de ses 20 ans, il arbore déjà une palette de sons larges aux caractères envoûtants et mélancoliques. Il s’assurera de vous convaincre le dimanche sur le plus grand dancefloor de Dour, la scène Red Bull Elektropedia Balzaal.

De Red Bull Elektropedia Balzaal
​Baz & Simplistix

« Le duo de production belgo-anglais est en train de faire de plus en plus parler de lui, notamment en se frottant à la prestigieuse écurie Full Cycle de Roni Size. »

Profondément ancré dans la scène drum’n’bass, Baz & Simplistix a réussi à impressionner le légendaire Roni Size, se démarquant avec ses beats novateurs.

Leur polyvalence sur plusieurs labels tels que Multi Function, Dub Damage ou Impakt Audioz et leur présence déjà bien remarquée sur la scène européenne annonce une progression fulgurante. Les deux Liégeois adeptes de jump up survitaminé n’ont pas fini de faire parler d’eux. Retrouvez les jeudi à la De Red Bull Elektropedia Balzaal.

La Caverne
I Hate Models

« Un nouveau souffle dans la techno dure et froide à la française. »

À mi-chemin entre Adam Beyer, AZF et Amelie Lens. Avec une passion nostalgique à l’esprit mélancolique et violent, IHM propose une techno aux textures métalliques et aux basses ensorcelantes nuancées d’acid, qui n'est pas sans évoquer l’esprit rave des années 90.

Ce jeune prodige incarne une mélancolie lumineuse à travers son univers sombre et exaltant. Il s’est notamment fait remarquer avec Warehouse Memories paru sur le label ARTS. À voir le jeudi soir à La Caverne.

Le Labo
DC Salas

Le Belgo-Péruvien présentera son live en grosse formule. Fan de Nicolas Jaar et de Jon Hopkins, le DJ et producteur sévit déjà dans toute l’Europe avec ses sonorités minérales et vaporeuses.

Co-fondateur de Biologic Records sur lequel il a sorti plusieurs EPs - et son premier album The Unspoken, ce jeune artiste a déjà à son actif des remixes signés par des labels comme Kill The DJ, B-Pitch Control, Clouded Vision, Relish ou My Favourite Robot. C’est au Labo que DC Salas présentera son live le jeudi.

Le Labo
Kim Ann Foxman

DJ d’origine hawaïenne, Kim Ann Foxman se fait d’abord un nom en tant que chanteuse dans le groupe nu-disco Hercules and Love Affair, avant d'évoluer dans une mouvance acid house à l’ancienne, avec un son protéiforme, tantôt linéaire tantôt breaké.

Figure proéminente de la scène new-yorkaise et habituée du Panorama Bar à Berlin, elle produit des mélodies envoûtantes aux sonorités rassurantes et chaleureuses, avec le dancefloor en ligne de mire. Attendez-vous à une sélection nostalgique entre rythmes ancestraux, deep house et classiques Chicago house. Pour la voir vendredi, direction Le Labo.

La Petite Maison dans la Prairie
Talaboman

« L'alliance de John Talabot et Axel Boman ou quand la chaleur colorée de l'Espagne rencontre la rigueur suédoise pour sortir un des meilleurs albums de 2017 : The Night Land, sur le légendaire label belge R&S. »

Un condensé d’ondes sonores magnétiques pour un voyage planant aux sonorités afro et mystiques, parfait pour les fins de soirées, quand le dancefloor vous colle aux pieds. Talaboman, ça se passe le vendredi soir à La Petite Maison dans la Prairie.

La Petite Maison dans la Prairie
Daphni

Daphni assurera un DJ Set le samedi soir à La Petite Maison dans la Prairie. L'alter égo club de Caribou a un penchant certain pour la boucle mélodique progressive marabouteuse de dancefloor et les sets au long cours.

Adeptes de sons voluptueux aux teintures funky, ses mixes sont faits pour vous. Daniel Snaith de son vrai nom a bien marqué les esprits avec son dernier album intitulé Joli Mai, ainsi qu'un set Fabric Live inspiré. Un de nos gros coups de cœur à Junction 2 festival l'an passé, à ne surtout pas manquer.

Boombox
Benji B

« Sélecteur urbain de Radio 1. Un mix entre sélection raffinée, rareté et maitrise de la technique. »

Sans doute le DJ le mieux connecté d'Angleterre, celui qu'on surnomme affectueusement « Benji » a marqué toute une génération avec ses soirées Deviation et son émission défricheuse en prime time sur BBC Radio 1, où il défend haut les couleurs de l'underground UK. Une influence incroyable qui lui a valu d'être choisi comme directeur artistique par un certain Kanye West.

Avec ses sélections affinées et son expérience hors du commun, Benji B s’approprie de manière naturelle une multitude de genres, de la house au hip-hop en passant par la soul et toutes les franges les plus aventureuses de la musique électronique - avec une affection particulière pour les genres hybrides issus de la black culture.

Alors quand un des DJs les plus respectés du Royaume-Uni ramène sa sacoche, on dit OUI. Rendez-vous le samedi à la Boombox.

Boombox
Jarreau Vandal & Full Crate

Le jeudi, la Boombox accueille le Néerlandais Jarreau Vandal, figure de proue du crew californien Soulection, aux beats qui oscillent entre soul-house lente à la Kaytranada et future-beat aux influences r'n'b.

Mariage divin à prévoir avec la soul langoureuse de Full Crate, un autre petit génie amstellodamois au groove incomparable.

Voilà une collaboration qui sonne presque évidente.

La 30e édition du Dour Festival aura lieu du 11 au 15 juillet 2018. Retrouvez la programmation complète.
Info et billetterie ici.

Next »
Loading...
Loading...