Search Show Menu
Home Latest News Menu
Playlist

5 titres pour découvrir les origines du rythme électro-latino

Une sélection signée Lagartijeando

  • La Rédaction
  • 5 June 2018

Big In Japan. Contrairement à ce que son nom suggère, ce label colombien est destiné à promouvoir la scène électronique alternative d’Amérique latine. C’est même en territoire anglo-saxon que l’histoire du label prend forme, quand deux anciens de Ninja Tune - Seb Jenkins et Liam Nolan - reprennent contact 13 ans plus tard, alors que le premier vit à Bogotá et le second, à Berlin. Ils décident alors de fonder ensemble leur propre maison de disque.

Ce projet germano-colombien nous livre cette année sa quatrième production après des EPs fabuleux des Colombiens Cero93, Dani Boom et La Payara : une sortie produite par Mati Zundel a.k.a. Lagartijeando, artiste argentin influencé par la scène électronique européenne et les sonorités traditionnelles colombiennes et argentines.

Lagartijeando fait ses débuts sur le label de Nicolas Cruz, ZZK Records, en 2009. Son album El Gran Poder paru sur Wonderwheel Recordings est classé au Top 100 des albums 2017 de Bandcamp. Avec les trois nouveaux 3 tracks de son EP Caboclo (‘Caboclo’, ‘El Malon Dek Gaucho Molina’ et ‘Malandro De Boa’), il offre une fusion épicée et colorée de percussions et instruments acoustiques avec des beats métalliques. En 5 titres fabuleux, il rend ici hommage aux pionniers qui ont marqué la musique électro-latino. Autant d'influences qui ont donné naissance à une myriade de nouveaux genres électroniques inspirés de samba, de cumbia et de folklore brésilien.

1
Ramiro Musotto - Ochossi

Ramiro Musotto était un percussionniste et producteur argentin qui vivait à Salvador de Bahia et qui fut l'un des pionniers de la fusion électronique religieuse et ancestrale. Cette chanson contient tout ce que j'aime, elle est magique et très hypnotisante.

Le son des percussions est impeccable, il respecte le rythme folklorique traditionnel en y ajoutant des bouts de musique électronique qui font bien ressortir les racines du groove.

2
Gui Boratto - Scene 1

Gui Boratto est un producteur brésilien de techno minimale. J'adore sa musique parce qu'elle contient beaucoup de rythmes brésiliens.

Dans ce track en particulier, il montre que sa musique est très large, il rompt avec les structures de la musique électronique pour y développer un style plus progressif.

Par moment c'est très orchestral et spatial pour finalement vous emmener au milieu de la piste de danse. Il est aussi parfait pour écouter à la maison.

3
Tropkillaz - Falador Paasa Mal (808 Surdo edit)

Le groupe Tropkillaz est formé de producteurs en provenance de Sao Paulo. Ils y développent un style mélangeant chansons de différents genres (Rock, samba, folklore) avec des élements trap ou du hip hop (2 styles très présents à Sao Paulo).

Avec ce remix, ils m'ont fait aimer les origines de la samba des années 60 ... Avec un son explosif mélangeant hip hop et trap assez incroyable.

Numéro 4
Chancha Via Circuito ft. Poeta Inka - Pachamama

Chancha Via Circuito fut l'un des premiers artistes auxquels je me suis identifié. Bien qu'il soit argentin, son développement musical se base sur le rythme sonore. Ce track est un mélange de cumbia et bahio voire ragga, et a été composé avec un jeune artiste péruvien, El Poeta Inka, ils y parlent de la nature et de l'homme.

Depuis le premier jour où j’ai connu Chancha, il m’a retourné la tête. Ce disque a donné un coup de pied au cul à la culture électronique argentine.

Nous sommes tous les enfants de Chancha !

Numéro 5
Jackson do Pandeiro - Capoiera Mata Um

Jackson Do Pandeiro est un artiste classique de la musique populaire brésilienne. Il a eu énormément de succès tout au long de sa carrière qui a débuté dans les années 50. Il était connu comme le roi de la rythmique.

Cette chanson parle de capoeira, un style de danse religieuse afro-brésilienne. En écoutant Jackson Do Pandeiro vous vous rendrez vraiment compte qu'il est le roi du rythme.

Découvrez l'EP Caboclo de Lagartijeando paru sur le label Big In Japan.

Next »
Loading...
Loading...