Search Show Menu
Home Latest News Menu
Galeries

10 ans de Wet For Me en 10 photos de soirées surchauffées

Un sacré anniversaire pour les nuits parisiennes survoltées

  • Marie Dapoigny
  • 18 April 2018

En 2004 naissait le collectif lesbien Barbi(e)turix, avec la ferme ambition de « bousculer les stéréotypes et promouvoir la culture lesbienne et féministe ». Face à une offre alors limitée et moribonde en dehors de Rive Gauche et du Pulp, elles décident de s'imposer dans le paysage club parisien avec un concept de soirées débauchées aux line-ups underground hyper qualitatifs. Un pari réussi : voilà 10 ans que le rendez-vous trimestriel fait vibrer la communauté LGBTQI+ et s'est progressivement imposé comme le rendez-vous nocturne ultra libéré de Paris.

Depuis la toute première « Wet » de 2008 au Nouveau Casino, Rag la Directrice Artistique a affirmé sa volonté de mettre en avant les femmes peu représentées du circuit électronique. Un flair incroyable : certaines des artistes féminines les plus en vue du moment - Peaches, Ebony Bones, Corine, Gnučči, Ellen Allien, Louisahhh, Paula Temple, Chloé, Charlotte de Witte, Fatima Al Qadiri - sont toutes passées derrière ses platines. Implantées à la Machine du Moulin Rouge dès 2012, ces soirées chaudes bouillantes qui font systématiquement salle comble ont donné un sacré coup de fouet à la capitale.

Alors dix ans, ça se fête ; pour l'occasion, 20 artistes de renom qui ont fait l'histoire des Wets ont naturellement répondu présentes, dont Louisahhh, Jeanne Added, Léonie Pernet, Maud Geffray, Betty et Rag. Avant les 9 heures de fête humide qui nous attendent, et parce que le crew s'est toujours attaché à la qualité visuelle de ses photos, on a demandé à Rag de nous raconter ces 10 ans de débauche en 10 images commentées. « Trash but class ».


« La Wet For Me a une résidence à La Machine du Moulin Rouge depuis 2011. Les premières soirées avaient lieu au Nouveau Casino mais le club est devenu rapidement trop petit, ça débordait sur le trottoir ! En période estivale on délocalise la soirée au Cabaret Sauvage ! On aime investir pleins de lieux différents et se les approprier ! »



« Le public y est toujours hyper libéré, il est important pour nous d'offrir un espace safe pour les femmes et les queers. Sans relou la fête est plus folle ! Et on se plaît à dire que la Wet est le "temple de la débauche humide et du téton libéré" ... »



Le groupe Hyphen Hyphen a été programmé pour la Pride édition de 2017 au Cabaret Sauvage. Santa, la leadeuse du groupe a complètement électrisé le public, c'était un moment hyper fort, le public était en trans !



Notre photographe Marie Rouge a un oeil très particulier, elle se plait à faire des portraits et à saisir des moments intimes, un peu comme un paparazzi, le romantisme en plus et le voyeurisme en moins. Son travail change beaucoup des photos habituelles de soirées.



Maud Geffray en septembre 2016 au Cabaret Sauvage. La dj nous a offert un set d'une intensité incroyable. Et ce cliché est tout simplement d'une composition parfaite !



Depuis 2016, la Wet part en tournée deux fois par an en région : Lyon, Lille, bientôt Toulouse, il y a une vraie demande ! Nous sommes toujours surprises de l'accueil du public, particulièrement à Lyon, tout le monde est hyper chaud !!



On avait fait un shooting en soutien au mouvement "Free the nipple" pour dénoncer l'absurdité de la censure des têtons féminins sur les RS alors que les têtons masculins sont autorisés. Le shooting avait lieu pendant une Wet, il s'agissait plus d'un "photocall" en fait. On invitait qui voulait bien à se faire prendre en photo les seins libres. La photographe s'est retrouvée complètement débordée !


Un beau souvenir de la soirée post Marche des Fiertés en juin 2017. On avait investi pour l'occasion l'espace extérieur du Cabaret Sauvage.


Prise sur le vif dans le public à La Machine !



La photo est de mauvaise qualité car elle a été prise d'un téléphone d'un autre âge. Nous avons très peu de clichés de cette Wet alors que ce fût pour beaucoup d'entre nous une de nos plus belles soirées. C'était le 21 novembre 2015, soit 8 jours après les attentats... Karin Dreijer de The Knife était invitée en dj set. Nous avions décidé de maintenir la soirée car on sentait que nous avions besoin de nous réunir, nous ne voulions céder à la peur. L'ambiance y était d'une bienveillance rare, on sentait beaucoup beaucoup d'amour !



Bonus pour les 11 ans l'année prochaine ! Peaches en 2014 pour lors de la Decade edition à La Machine ! Personne n'est passé à coté de son costume "nichons" à têtons de têtes de poupées Barbies ! Peaches est une artiste qu'on adore, on a eu la chance de pouvoir l'inviter à deux reprises, à chaque fois ce fût un joyeux bordel !


Pour fêter les 10 ans de Wet For Me, rendez-vous à La Machine du Moulin Rouge ce samedi. Plus d'infos ici.

Crédits photo : Marie Rouge, Gaëlle Matata, Chill OKubo, Céliende Lebon

Next »
Loading...
Loading...