Search Menu
Home Latest News Menu
Live Report

Ce que vous avez manqué à l'Amsterdam Dance Event 2017

Pourquoi un nombre record de 395 000 personnes ont fait le déplacement cette année

  • La rédaction
  • 27 October 2017

Rendez-vous incontournable des professionnels de la musique électronique, Amsterdam Dance Event est aussi l'un des plus gros rassemblements festifs au monde. Que vous soyiez plutôt trance, techno, jungle ou house, l'offre événementielle est d'une diversité exemplaire ; à l'image de la légendaire ouverture d'esprit des Hollandais. Et comme il n'est jamais possible de faire tout le programme, l'expérience a décidément un goût de reviens-y. C'est pourquoi cette année, à l'image d'une scène électronique globale en pleine explosion, ce ne sont pas moins de 395 000 fêtards de tous horizons qui se sont donné rendez-vous à 'Dam pour cinq jours de fête interrompue, un record absolu depuis la création du festival en 1996.

Rassemblez tout le gratin de la musique électronique dans une capitale européenne à la vie nocturne florissante, ça fait logiquement des étincelles. Voici une sélection des moments forts qui ont fait de l'ADE un des points culminants de l'année 2017 pour la culture électronique.

Richie Hawtin and Loveland Pres. #POPUP | Official ADE Opening

Deux heures de mise en jambe en plein centre ville d'Amsterdam avec Richie, qui dit mieux !?

HYTE ADE 2017 Warehouse parties : Ricardo Villalobos, Seth Troxler, Sonja Moonear, Marcel Dettmann, Robert Hood, Ryan Elliott, Dekmantel Soundsystem et six heures de Chris Liebling

48 heures de soirée dans un hangar, entre ambiances HYTE (techno-techno) et FUSE (tech-house) et il faut le dire, on n'en est pas sortis indemnes. Ricardo non plus. -15 points de vie à la sortie, mais ça en valait la peine. Mention spéciale à Ricardo, il a vraiment tout donné :

Awakenings x Klockworks presents Photon : Rødhåd, Dax J, Marcel Dettmann et Ben Klock

Pour ceux qui ne sont jamais allés au Gashouder, ça vaut le détour. Le gang Klockworks au milieu d'une sceno à couper le souffle. Épileptiques s'abstenir.

Ellen Allien : Vinylism avec Modeselektor puis RADION BPitch x Tresor avec DJ Stingray, FJAAK, Inga Mauer

On ne vous le cache pas, nous sommes de grands fan d'Ellen. Voir son showcase spécial dans le sous-sol d'un vieux magasin sur les berges du canal était assez unique, mais il a fallu faire preuve d'une détermination biblique pour pourfendre le mur de foule rassemblée devant la porte. Cela-dit, RADION : ou quand BPtich rencontre Tresor Berlin, super rad.

Seth Troxler, à poil dans une baignoire

Coup de chance (enfin, tout dépend du point de vue), Seth Troxler se trouvait dans le même hôtel que nous cette année.

DGTL x Kompakt w/ Michael Mayer, Apparat, Roman Flügel à Scheepsbouwloods

Quand un des plus gros festivals techno européens s'associe à une écurie berlinoise de choix, on répond présents, obligé. Un énorme complexe industriel de deux salles, somme toute assez éloigné du centre ville, mais Michael Mayer b2b Patrice Bäumel en closing de 4 à 7 heures : tout est dit.

Underworld Live at the Rijksmuseum

Les darons de la rave dans le plus grand musée national de Hollande, ça donne ça :

Hivern Discs ADE Showcase : John Talabot b2b DJ Dustin, Genius of Time Live

Parfois, on part en vadrouille sans trop savoir où la nuit va se terminer : le samedi soir, c'est à De Marktkantine devant le duo Genius Of Time qu'on a fini la nuit, et ils nous ont scotchés au dancefloor, au point qu'on a failli rater notre avion. LA belle surprise d'ADE 2017.

Pré-ventes pour l'édition 2018 bientôt en ligne ici.


Crédits :

Reportage :

Marie-Charlotte dapoigny

Photos :

HYTE, Ricardo Villalobos par Pablo Bustos
Ellen Allien par Mirko Vandau
DGTL x Kompakt par Tim Buiting
Genius Of Time par Erica Hetherington

Load the next article
Loading...
Loading...