Search Show Menu
Home Latest News Menu
Guide

Top 10 des festival du mois de septembre

Qui a dit que la saison était terminée ?

  • Camille-Léonor Darthout
  • 16 August 2018

Le mois d’août touche à sa fin. Et si pour bons nombres de personnes, septembre rime avec rentrée, d’autres ont préféré éviter la pleine saison pour prendre quelques congés annuels. Remarquable idée : le climat y est tout aussi clément, les tarifs sont bien plus abordables et le catalogue de festivals tout aussi - voire mieux- fourni.

Pied de nez magistral aux collègue revenus calcinés de leur séjour en région Rhônes-Alpes-Côte D’Azur, cette liste non-exhaustive des festivals du mois de septembre trace l’itinéraire parfait de vacances tardives en Europe. Dans un autre temps, c’est aussi une bonne façon pour les ex-joyeux-vacanciers de s’éviter le retour de bâton et une bonne dépression «post-break-estival».

On soigne le mal par le mal et on y retourne. Qui peut nous lancer la pierre, en même temps, l’hédonisme n’a jamais tué personne.

10
Dimensions

Fort Punta Christo, Croatie

29 août - 2 septembre

C’est un rendez-vous annuel musical incontournable. Le festival Dimensions ouvre le bal du marathon croate (s’en suit le Outlook festival) du 29 au 2 septembre, avec un impressionnant line-up dans un cadre aussi paradisiaque qu’est le Fort Punta Christo - non loin de Pula. Entre plage et vestiges romains, les 10 scènes de Dimensions célèbrent la musique underground avec un line-up pointu et éclectique. Initialement centré autour de la bass music, le festival élargi d’année en année sa couverture musicale, plus techno que jamais en 2018.

Au programme : le retour d’Underground Resistance (Mark Flash et Mike Bank) avec leur live Depth Charge, une soirée трип avec Nina Kraviz, Bjarki et Imogen ou le prodige anglais Ben UFO. Du côté bass Music, la scène de Mala présente DJ Lag, on retrouve une soirée spéciale pour le label de dBridge Exit Records ou encore Skee Mask en DJ set Dub. Le selector Hunee, Peggy Gou sur la scène anniversaire du Rex Club ou l’excellent musicien entre jazz et hip-hop Alpha Mist sont autant de bonnes raisons de ne manquer sous aucun prétexte cette édition de Dimensions

9
​Lisb-On

Parque Eduardo VII, Lisbonne

31 août - 2 septembre

Le Parque Eduardo VII de Lisbonne, 26 hectares de végétation en plein centre ville, accueille le festival Lisb-on sur trois jours dédiés à la musique électronique locale et internationale, du 31 août au 2 septembre. Le line-up est parfaitement calibré entre tête d’affiches et scène émergente portugaise qui se relaient entre 2 heures de l’après-midi et minuit.

House et techno, selectors disco et live band : pas de compromis pour l’événement open-air qui s’écarte des sentiers battus programmations lambda pour agrémenter sa proposition de découvertes et redécouvertes. Kerri Chandler, Larry Heard, Todd Terje, Young Marco : à ces noms connus s’ajoutent ceux de pionnier locaux, résidents de clubs lisbonnins comme Diogo Lacerda ou Gonçalo Siopa.

8
​Techno Parade // Dream Nation

Paris

21 - 23 septembre

Deux événements en un, et à Paris. Qui dit mieux? La Techno Parade annuelle se tiendra le samedi 22 septembre dans les rues de la capitale, marche engagée pour les musiques électroniques et concept tout droit débarqué de Berlin et inspiré de la Love Parade.

Le festival Dream Nation propose l’annuel after de la Techno Parade le samedi 22 au soir dans l’immense complexe des Docks de Paris. L’événement s’offre un line-up «âmes sensibles s’abstenir» à base de techno, de trance, de bass music et de hard beat avec 4 scènes, des scénographies travaillées et des spectacles de jongleurs, robots, acrobates, échassiers et cracheurs de feu. Côté programmation, 35 artistes sur le line-up qui compte dans ses rangs Manu Le Malin, DJ HYPE, Hazard, Rusko ou encore Paula Temple.

Dream Nation propose une soirée d’ouverture vendredi soir au Petit Bain et un after à la Plage du Glazart le dimanche, pour les vétérans. 30 heures de fête au total, sans compter le défilé de la Techno Parade.

7
​Les InsolAntes

Centre Universitaire de la Charente, Angoulême

28-29 septembre

Voici un événement qui mêle l’utile à l’agréable. Les InsolAntes est un festival électro-solidaire qui prend place au Centre Universitaire de la Charente à Angoulême. Co-organisé avec l’association À portée de Main, qui développe des projets autour de l’éducation en France mais aussi en Afrique. Une partie des bénéfices du festival est dédié au développement de l’accès à la scolarité et à la culture dans les milieux défavorisés. Une initiative pensée par trois frères de la région qui se sont donnés pour mission de dynamiser la présence de leur ville sur la scène électronique nationale. Pari réussi : la seconde édition du festival se tiendra les 28 et 29 septembre prochains.

La programmation laisse apparaître quelques noms alléchants comme le collectif bordelais fana de vinyles L’Orangeade, le prodigieux Hugo LX ou encore le vétéran néerlandais de la house et de la bass music Dimitri. En plus des DJs sets, les InsolAntes propose une expérience visuelle au gré de performances, de mapping vidéo ou encore de magie.

6
​Scopitone

Nantes

19-23 septembre

Scopitone est un brin particulier : c’est un itinéraire qui s’appuie sur une douzaine de lieux de la métropole nantaise. Au cours de ce festival d’arts numériques et de musiques électroniques, une cinquantaine d’artistes se relaient pendant 5 jours du 19 au 23 septembre. Entre expositions, performances, workshops, lives et Dj sets, la découverte et l’expérience est au coeur de la proposition de Scopitone.

Deux nuits sont en particuliers assignées aux musiques électroniques, celles du 21 et du 22 septembre. Au programme du vendredi soir, de la techno avec Nina Kraviz, Paula Temple, Dasha Rush ou encore Luke Slater. Un autre versant des musiques électroniques est proposé le samedi soir par des lives de Romare, Max Cooper, Ladben ou encore de Kiddy Smile et la présence de producteurs en DJ set tels que Ross from Friends, Miss Kittin & The Hacker et la résidente Rinse France Myako.

5
​Into the Woods

Amersfoot, Pays-Bas

14-15 septembre

Comme il l’est mentionné dans son nom, le festival Into the Woods est une parenthèse rurale et estivale en pleine forêt, à Amersfoot aux Pays-Bas. Dans un cadre bucolique du 14 au 15 septembre, le festival est une rave féerique au line-up international éclectique qui vogue entre techno, house et bass music.

En tête d’affiche, on retrouve le selector Denis Sulta qui ne manque jamais d’attraper la foule avec ses tracks trance old school digne des raves d’Ibiza, le producteur inspiré de la bass music Joy Orbison qui a récemment sorti un EP avec Ben Vince sur le label de David Kennedy Hessle Audio, le pionnier de la jungle Aphrodite et les poulains de Dekmantel Palms Trax et Young Marco.

Des performances lives seront assurées par la productrice Octo Octa, les patrons de Innervisions Âme ou encore le duo techno ukrainien Woo York que l’on a pu voir sur les labels les plus influents du genre tels que Dystopian, Afterlife ou encore Soma

4
BPM festival

Portimão et Lagao, Portugal

20-23 septembre

Du 20 au 23 septembre, le tentaculaire BPM festival propose une trentaine de showcases dispersés entre les villes portugaises portuaires de Portimão et Lagao. Dans la sublime région de l’Algarve, plus de 150 artistes se produisent sur 4 jours et 4 nuits de festivités entre clubs et plages.

En plus d’un cadre paradisiaque, le line-up de cet événement est de haut vol. De la France avec Apollonia, D’Julz et Léo Pol en live, au Canada avec Richie Hawtin - en passant par la techno de Detroit avec Stacey Pullen et Kyle Hall, la Corée avec Peggy Gou ou l’Ukraine avec Nastia : la programmation est internationale, riche et pointue. Et on ne sait plus où donner de la tête.

3
​Nova Batida

Lisbonne, Portugal

14-16 septembre

La première édition du festival Nova Batida aura lieu cette année à Lisbonne. Du 14 au 16 septembre, cet événement initié par l’équipe de Soundcrash à l’origine de Soundwave et Paradise Island mêle musique, culture et arts urbains. Nova Batida investi deux lieux emblématiques de la culture urbaine de la capitale portugaise, l'ancien complexe industriel reconverti en hub artistique de LX Factory et le Village Underground Lisboa.

Ici, les street artistes côtoient quelques pointures de la musique électronique comme le producteur electronica londonien Max Cooper, le collectionneur de vinyles et patron de Worldwide FM Gilles Peterson, le maître de la batida DJ Marfox ainsi que les 7 musiciens du groupe live de Maribou State. Mount Kimbie, qui a sorti son troisième album fin 2017, figure également parmi les têtes d’affiches.

2
DGTL festival Tel Aviv

Tel Aviv, Israël

29 septembre

La marque de festival amstellodamois DGTL, après s'être étendue en terres catalanes à Barcelone, confirme une nouvelle destination : l’Israël. Après une édition 2017 réussie, DGTL Tel Aviv propose une programmation qui oscille entre musique électroniques, innovations technologiques et écologiques et autres projets artistiques. Le 29 septembre, techno et house s’emparent du Moyen-Orient au coeur du parc Hayarkon traversé par le fleuve israélien Yarkon.

Sur les trois scènes du festival se relaieront - entre autres - le duo italien Tale Of Us qui a récemment dévoilé les premiers morceaux de leur album à venir Afterlight dans GTA V : After Hours mais aussi le producteur techno allemand Chris Liebing de retour solo en studio avec 'Novembergrey' plus tôt cette année ainsi que Stephan Bodzin et Tom Trago tous deux en live.

1
​Nuits sonores & European Lab Brussels

Bruxelles, Belgique

26-30 septembre

En coproduction avec BOZAR, l’agence lyonnaise ARTY FARTY exporte une nouvelle fois les Nuits Sonores à Bruxelles du 26 au 30 septembre. Le festival Nuits sonores & European Lab Brussels investi cette année 15 lieux de la capitale belge dans lesquels prennent place des expositions, des installations, des conférences, des soirées mais aussi des afters party. Gratuits, sur invitation ou payants, les événements s’articulent autour de la musique électronique et de différentes thématiques proposées par l’European Lab comme «un temps d’échanges, d’inspiration et de débats pour donner des raisons d’espérer et solidariser ceux qui refusent le fatalisme».

Au coeur des nuits du festival Nuits sonores & European Lab Brussels on retrouve notamment le beatmaker bruxellois Le Motel, qui a co-produit l'album Morale 2 avec Roméo Elvis, DJ Tennis en B2B avec Jennifer Cardini, le pionnier de la house music Lil Louis, le producteur lisbonnin Batida ou encore le duo amstellodamois Detroit Swindle.

Next »
Loading...
Loading...