Search Menu
Home Latest News Menu
Tech News

Behringer menace un blog de poursuites judiciaires pour l’avoir accusé de plagiat

Du jamais vu pour un site web dédié au matériel audio

  • La rédaction
  • 15 June 2018
Behringer menace un blog de poursuites judiciaires pour l’avoir accusé de plagiat

Le fabricant de matériel audio Behringer a envoyé une lettre de mise en demeure au site chinois Midifan, spécialisé dans le matériel audio : le blog a employé des termes comme « sans vergogne » et « plagiat » pour décrire la nouvelle gamme de la marque.

Dans sa lettre, les avocats de Behringer font référence à plusieurs articles du site, notamment leur recours à des titres comme « Le nouveau plagiat dément de Behringer résulte d’un piège d’imitation vieux de 10 ans » et « Copieur un jour… Behringer va-t-il bientôt reproduire le module Eurorack ? ».

Alors que la marque venait tout juste de sortir un clone de la Roland TR-808 surnommé le RD-808, le blog chinois a posté un nouvel article intitulé « Sans vergogne : Behringer présente ses copies de la TR-808, SH-101, Pro-One et Odyssey ».

Behringer a déjà fait l’objet de plusieurs procès pour avoir plagié des designs, mais clame haut et fort que ses clones de machines vintage comme le Minimoog Model 8 sont parfaitement légaux : la technologie est désormais entrée dans le domaine public, les brevets de Moog étant arrivés à expiration. En dépit de leur légalité, ces pratiques sont bien loin d’avoir fait l’unanimité chez les amateurs de matériel audio.

La lettre exige le retrait des articles et la publication d’un démenti pour protéger sa réputation, sans quoi la société poursuivrait le site en justice pour diffamation. La loi chinoise étant très stricte en la matière, les responsables du site encourraient potentiellement jusqu’à 3 ans de prison.

C’est la première fois qu’un constructeur engage une telle démarche contre un média pour avoir exprimé son opinion sur leurs produits.

L’an passé, Midifan publiait un report accablant sur une usine chinoise détenue par Behringer, alors lieu d’un piquet de grève des employés qui dénonçaient des conditions de travail dangereuses.

Midifan a depuis publié une réponse officielle pleine de malice :

Dans les articles cités, des mots neutres comme « hommage » et « clone » ont désormais remplacé les termes « copieur » et « plagié ».

[via: CDM]

Load the next article
Loading...
Loading...