Search Menu
Home Latest News Menu
News

Horizons festival: le Finistère célèbre la musique électronique d'influences funk, hip-hop et jazz

Avec de nouveaux projets sur une ligne environnementale et multiculturelle

  • Sarah Pince
  • 28 February 2019
Horizons festival: le Finistère célèbre la musique électronique d'influences funk, hip-hop et jazz

Le jeune festival breton s’amarre sur le littoral du finistère du 7 au 9 juin prochain pour trois jours de fêtes positives, dans une atmosphère aussi chaleureuse que l’édition précédente et avec de nouveaux projets qui soulignent leur engagement écologique et leur volonté de représenter la diversité culturelle des musiques actuelles.

Le début de line-up de cette troisième édition annonce une programmation aux influences funk, hip-hop et jazz. Pour une ambiance jazzy, le digger hors pair de bandes sons Simiah sera de la partie. J-Zen & Deheb seront en duo spécialement pour l’occasion autour d’un live en improvisation mélangeant funk des 80’s, house et hip hop. Vers un son plus deep, le nantais Pipholp posera sa minimal breakée. Le groupe Ko Shin Moon proposera un tour du monde instrumental allant d’une disco greco-turque à de l’ambient tibétaine.

Le festival confirme ses résolutions en 2019 en proposant de nouveaux projets en accord avec ses engagements et les valeurs qu’il défend : le respect de l’environnement et la diversité culturelle.

Si le respect du site est de mise, c’est bien parce que le cadre est unique : familles et festivaliers aguerris seront accueillis sur le site du Sémaphore sur les hauteurs du port de Landéda le vendredi et samedi, et dans le port de l’Aber Wrac’h le dimanche.

Afin de faire honneur à ce panorama de bord de mer, une éco-zone réunira des artistes, performeurs et créateurs qui viendront présenter leurs travaux, leur savoir-faire et leur vision d’un avenir en adéquation avec les problématiques de préservation du vivant et de l’environnement, sur le thème de la Mer et des Fonds Marins.

Horizons Open Sea n’est pas seulement investi dans la cause environnementale. Il se veut aussi le porte voix de la diversité culturelle à travers un projet resté secret jusqu'à cette année : Radio Bongo, série de concerts, live et sets et « voyage sonore et visuel au cœur du folklore mondial » propose d’explorer des métissages musicaux entre Rumba, Afrobeat, Rai et autres genres issus des quatre coins du monde.

Un nouveau concept de soirée inaugurée le 22 février au Cabaret Vauban avec une première plongée dans la black music orchestrée par des coups de cœur de la programmation 2016 Turnbalism, Mr Raoul K et Ocean Gaya.

Plus d’informations sur le festival sur l’événement facebook.


Photo en une : © Nicolas Nouhaud

Load the next article
Loading...
Loading...