Search Menu
Home Latest News Menu
News

Le maire de Gand ordonne la fermeture temporaire du Kompass Klub

En cause : « activité illégale et répétée liée à la drogue »

  • Sarah Pince
  • 15 March 2019
Le maire de Gand ordonne la fermeture temporaire du Kompass Klub

L’une des plus grosses adresses techno de Belgique a reçu l’ordre de fermer temporairement ses portes sur une période quatre mois. À la suite du décès d’un jeune homme en janvier dernier par overdose de MDMA, la mairie de Gand, ville située en Flandre Orientale avait engagé une procédure contre le club.

Dans un communiqué délivré mercredi, le maire Mathias De Clercq dénonce une « activité illégale et répétée liée à la drogue » dans l’enceinte de l’établissement, localisé à Ottergemsesteenweg Zuid. « Cette fermeture temporaire devrait donner l’occasion au Kompass Klub de renforcer et professionnaliser son organisation, » ajoute le communiqué.

Contacté par Mixmag, Jens Grieten, propriétaire du club, déplore une décision « disproportionnée », malgré une « collaboration avec la ville et la police qui a toujours été très bonne » et un durcissement de leur politique de tolérance envers les dealers. Sur les 23 dealers arrêtés dans l’établissement, la sécurité du club est intervenue dans 18 cas. La police et le conseil communal ont demandé l’installation d’un local au sein du club qui permettrait aux agents de fouiller directement sur le site.

Une campagne pour sauver le club de la fermeture a été lancée il y a trois semaines, avec une pétition qui a rassemblé près de 12 000 signatures. Chris Liebing et Amelie Lens, programmée pour un set de 4h ce soir, ont témoigné leur soutien sur les réseaux sociaux.

En 2017, le prédécesseur de Matthias de Clerc à la mairie de Gand, Daniël Termont a tenté de fermer le Decadence, mais la décision a été annulée en appel. L’institution des nuits belges a finalement fermé ses portes l’année dernière, après plus de 20 ans d’existence.

Load the next article
Loading...
Loading...