Search Menu
Home Latest News Menu
Listes

5 jeunes artistes qui redéfinissent le son afrobeat en 2019

Une playlist très dansante sélectionnée par Emily Dust

  • Sarah Pince
  • 12 April 2019

Productrice radio pour la BBC, Emily Dust nous fait bénéficier de son expérience de curatrice musicale et partage quelques jeunes pousses et artistes de Londres et d’ailleurs. Baignée dans l’univers multiculturel de sa ville natale, elle retransmet ce melting-pot des genres, entre neo-baile brésilien, bass de Bristol, kuduro angolais, grime et gqom d’Afrique du Sud. Voici un avant-goût de la sélection sur laquelle vous aurez l’occasion de danser ce soir au bar Demony à Paris, et demain à la Machine de Bruxelles.

Elkka

Crédit photo : © Alex Lambert

Co-fondatrice du label et collectif femme culture qui lutte pour la représentativité des femmes dans la musique électronique, Elkka façonne une house énergique, tropicale et colorée inspirée des rythmes du monde entier, tout particulièrement du Brésil qu’elle a récemment visité. Le 3 avril dernier, elle a su montrer son énergie débordante pour sa première fois aux platines de la Boiler Room de Londres.

Ehua

Autre membre de femme culture, l’Italien-Ivoirien propose elle aussi son melting-pot électronique d’après les matériaux sonores qu’elle récolte à travers le monde. Sa musique alterne entre basses résonnantes et percussions organiques de la derbouka à la batucada, pour créer une explosion rythmique effrénée, en témoigne sa première apparition dans la Boiler Room du 3 avril dernier.

Bala Bala Boyz

Collectif de sept MCs, Bala Bala Boyz livrent un mélange percutant de Lingala et d’Anglais, aussi appelé ‘Linglish’, ponctué de mots français. Leur dernier EP ‘Bana Zamba”, paru sur le label More Time fondé par SNØW, moitié du groupe Jus Now, pose un flow pesant sur une production de Reuben G.

Son extrait, ‘Baza Ba Skivere’, s’étend sur une instru façon afro trap, sur fond de bass tremblante et de rythmique saccadée.

Afro B

Crédit photo : © Stacy-Ann Ellis

Il s’est imposé comme le nouveau prince de l’afrobeat. Afro B s’est fait une place de choix sur la tendance qui déferle sur la Grande-Bretagne. C’est sa collaboration avec Sk en 2014 sur ‘Baba God’, gospel façon ‘Adonai’, qui l’a propulsé au devant de la scène. Il se présente comme l’initiateur d’un genre nouveau, l’Afrowave, qu’il décrit comme un mélange entre hip-hop, dancehall et afrobeat.

Son titre ‘Drogba’, produit par Team Salut, est désormais un hit mondiale qui n’a pas laissé Anderson Paak indifférent. a suscité un engouement énorme sur les réseaux sociaux, et impulsé le ‘Drogba challenge’.

Glor1a

Crédit photo : © Leanne George

Chanteuse soul à la voix intense et légèrement cassée, Glor1a a notamment prêté sa voix sur des titres de house avant de produire sa propre musique. Elle tire son inspiration de sources plurielles, de la bass de Burial à la chanteuse Skin du groupe pop rock Skunk Anansi, en passant par les stars R&B des années 1990 comme Janet Jackson.

Son dernier titre ‘Out’ fait ressortir ce mix d’inspirations dans une ballade R&B envoûtante.

Load the next article
Loading...
Loading...