Search Menu
Home Latest News Menu
En bref

450 000 fichiers mp3 perdus dans le fiasco du serveur MySpace ont été retrouvés

1,3 de tera de morceaux uploadés sur Myspace entre 2008 et 2010

  • CAMERON HOLBROOK
  • 5 April 2019
450 000 fichiers mp3 perdus dans le fiasco du serveur MySpace ont été retrouvés

Le mois dernier, Myspace a retourné la toile en annonçant que la migration d’un serveur avait engendré la perte de plus de 50 millions de morceaux uploadés sur la plateforme entre 2003 et 2015.

Le réseau social autrefois populaire est bien loin de sa gloire passée, alors que dans les années 2000 il était la plateforme privilégiée des musiciens et accueillait des archives musicales qui, pour certaines, sont parties en fumée.

Une annonce dans un encadré en haut de la page d’accueil du site indique : « En raison d’un projet de migration de serveur, il est possible que les photos, vidéos, et fichiers audio uploadés depuis plus de trois ans ne soient plus disponibles sur ou via Myspace. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée. Pour plus d’information, contactez notre Délégué à la protection des données à l’adresse suivante : [email protected]ce.com »

Au cœur de ce fiasco, un héros en ligne a émergé. L’enthousiaste des archives d’internet Jason Scott a uploadé 1,3 de tera de fichiers mp3 que Myspace a perdu au cours de la migration de son serveurr sur Archive.org.

L’archive comprend plus de 450 000 tracks uploadés sur la plateforme entre 2008 et 2010. Dans un tweet, Scott explique que ces morceaux ont d’abord été rassemblés par « un groupe de recherche » dans le cadre d’une étude.

L’archive en ligne comprend également « un mécanisme de recherche et d’écoute customisé » qui permet de retrouver certains des morceaux que Myspace a « effacé » par accident.

Cette perte de donnée nous alerte sur une chose : le stockage sur le cloud n’est pas si sécurisé qu’on ne le croit, et YouTube, Facebook, SoundCloud et Instagram ne sont pas à l’abri d’un tel désastre. Les personnes concernées par le stockage de donnée sur ce type de site devraient peut-être partir à la rechercher d’autres alternatives.

Traduit par Sarah Pince

Initialement paru sur mixmag.net

Load the next article
Loading...
Loading...