Search Show Menu
Home Latest News Menu
Events

Entre house et bass music, le nouveau concept des soirées Basement Beats inauguré avec Cézaire

Le collectif bordelais Raibow Pony fait de la diversité son focus #1

  • La Rédaction
  • 20 August 2018
Entre house et bass music, le nouveau concept des soirées Basement Beats inauguré avec Cézaire

Varier les rythmes, les genres, les artistes : un challenge de taille pour les promoteurs indépendants sur un terrain aussi dense et riche qu'est celui de la scène électronique. La linéarité des line-up révèle parfois d'une scène qui se mord la queue et se cannibalise. De ce constat, le collectif bordelais Raibow Pony lance son nouveau concept d’événements Basement Beats, Cézaire en ligne de mire.

Basement Beats découle d’une volonté affirmée de casser les codes des programmations actuelles en alliant la house à la bass music. Proposer des line up enjôleurs, nuancés de trap, de hip hop et plus encore.

Le collectif avoue s'être inspiré du Dour festival, dont la programmation riche et incroyablement éclectique avec sept scènes et une dizaine de genre musicaux modélise leur nouveau concept : « Toujours les mêmes noms associés sur les line-ups, toujours les mêmes rythmes, les mêmes ambiances, dark pour la techno, tropical pour la house, etc.. On en pouvait plus », nous confie Etienne, à l’initiative du collectif avec son comparse Clément.

Pour leur première soirée, Raibow Pony laisse les commandes à Cézaire. Défricheur de talents sur son label Roche Musique, fondé en 2012 et sur les bancs duquel FKJ fait ses marques et a sorti son dernier EP Skyline b/w Go Back Home en juin dernier, Cézaire est un artiste adepte de deep house, de trap et de hip-hop.

Le Pony club, membres du collectif et résidents Raibow Pony, se joindra au Parisien en compagnie de leurs proches comparses Les Amplitudes, une association bordelaise qui organise également des évènements musicaux, des expositions et des mini-festival dans la région.

Pour la première édition de Basement Beats, l'écurie investi la Halle des Chartrons de Bordeaux, bâti au 19ème siècle. Une architecture singulière - métallique et octogonale - restaurée en 1998 pour en faire un espace culturel. Cet ancien marché sera sublimé par la scénographie travaillée de la Jimonière.

Rendez-vous le 25 août prochain sur la place des Chartrons à Bordeaux – Plus d’infos et billetterie ici.

Load the next article...
Loading...
Loading...