Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

'After Party', le recueil de photos qui dévoile les clubs français à la lumière du jour

Quand le public déserte le dancefloor

  • Camille-Léonor Darthout
  • 10 October 2018
'After Party', le recueil de photos qui dévoile les clubs français à la lumière du jour

L’odeur de la bière séchée entremêlée à celle de la transpiration qui plane dans l’air. Une salle endormie, marquée par les passages nocturnes. Le bar, d’habitude inaccessible, épuré et démuni. Inhabité, les établissements de nuit ont un tout autre visage. Au dehors, cette poésie est équivoque, les façades des clubs racontent elles aussi leurs propres histoires. Des résidus de vie nocturne que le photographe François Prost est parti capturer à bord de sa Ford Fiesta, modèle 1997.

Un Tour de France improvisé (passage succinct par la Belgique) qui s’attache aux façades de club de campagne ou périurbains de jour, loin de la fourmilière nocturne cacophonique et proche d’une réalité plus banale : celle d’un bâtiment au bord d’une route, accolé à un champ de betteraves.

Un recueil de 300 pages qui aura pris des années à être établi et traite avec humour du « surfait » des établissements de nuit qui tentent de se démarquer par des thématiques et décorations burlesques (à l’instar du Sphynx, du 31 ou du Cabana Coco, que l’on peut apercevoir sur les photos en en-tête et ci-dessous).

Réparti en cinq régions Île‐de‐France, Nord‐Ouest, Nord‐Est, Sud‐Est et Sud‐Ouest, le livre photo After Party a été récompensé par le prix « Fidal Photography Award » en 2016 et a ainsi reçu une subvention de 5000 € pour que le projet voit le jour. C’est Headbanger Publishing, la maison d’édition du label Ed banger a qui l'on doit le recueil photo Plastic Dreams, qui publie l’ouvrage de François Prost disponible à partir 22 octobre prochain.

Découvrez quelques photo ci-dessous.

Crédits Photo : François Prost

Load the next article...
Loading...
Loading...