Search Menu
Home Latest News Menu
En bref

Bjarki s'excuse et accuse son partenaire des fautes commises sur les réseaux sociaux

«Ceux qui me connaissent savent que je n’aurais jamais pu porter de tels jugements sur un autre artiste»

  • Harrison Williams
  • 19 July 2017
Bjarki s'excuse et accuse son partenaire des fautes commises sur les réseaux sociaux

Suite à l’incident survenu sur Instagram, un commentaire transphobique posté depuis le compte du label de Bjarki, le producteur a rédigé un statut d’excuse en impliquant son collaborateur Johnny Chrome Silver.

Bjarki révèle ainsi que c’était Silver, à l’origine du commentaire. Il a également annoncé mettre en suspend la tournée du label et s’est excusé pour ce désagrément.

«Mes plus plates excuses à Maya, à mes fans et à l’entière communauté LGBTQ à propos du commentaire désapproprié de mon label. La personne qui travaille pour moi a désormais été virée du label et avoué ses torts sur les réseaux sociaux. Ceux qui me connaissent savent que je n’aurais jamais pu porter de tels jugements sur un autre artiste»

Ce commentaire très controversé avait été posté à partir du compte Instagram du label bbbbbb Records, sur la retransmission du set live RA Session de Resident Advisor durant lequel l’artiste transexuelle Octo Octa - connue aussi sous le nom de Maya Bouldry-Morrison - jouait. Le commentaire désormais supprimé indiquait : «C’est mieux de dire de ce DJ “elle” que “il”. C’est un elle-mec!»

Peu de temps après que le post n’est été posté, le club de Brooklyn House of Yes et celui de Washington D.C, le Street Music Hall, ont décidé d'annuler les événements qui affichaient Bjarki en tête d’affiche.

Johnny Chrome Silver a également posté un statut sur lequel il indique être à l’origine du commentaire : «Je me sens si mal à propos de ce commentaire stupide que j’ai posté depuis le compte Instagram de notre label bbbbbb. Je n’ai jamais voulu porter préjudice à personne, et je suis navré que ça ai pris cette voie là. J’en assume l’entière responsabilité. Ce n’était pas correct et Bjarki fait de la musique, pas la guerre. J’espère que tu pourras me pardonner Maya, ça n’aurait jamais dû sonner de la sorte. Ceux qui nous connaissent comprendront mieux que c’était une connerie. J’espère vous revoir vite.»

Vous pouvez lire le statut complet de Bjarki traduit ci-dessous.

«Ça doit être la première fois que je rédige un post Facebook. Je ne me souviens même pas de mon mot de passe Twitter alors j’écris ici. JE SUIS DÉGOUTÉ, c’est horrible d’être dans cette situation. Il n’y a rien d’autre que je déteste plus que des posts ignares et négatifs à propos des différents genres et leur rôle dans la musique. Mes plus plates excuses à Maya, à mes fans et à l’entière communauté LGBTQ à propose du commentaire désapproprié de mon label. La personne qui travaille pour moi a désormais été virée du label et avoué ses torts sur les réseaux sociaux. Ceux qui me connaissent savent que je n’aurais jamais pu porter de tels jugements sur un autre artiste»

«Malheureusement à cause de cet incident, nous nous sentons dans l’obligation de revoir les dates de notre tournée, juste pour faire un retour et un effort plus poussés auprès des organisations transgenres et des artistes qui pourrait être inclus dans une date. Le plus embarrassant reste le fait que mon label a signé des artistes trans-genre et par conséquent je ne voudrais jamais insulter l’un de mes amis. Nous continuerons de supporter les artistes sans aucune discrimination, et JE NE TOLÉRERAIS plus les actes de gens qui manquent de compassion, d’empathie et de compréhension. Sincèrement Bjarki R Sigurdarson. »

Loading...
Loading...