Search Menu
Home Latest News Menu
News

Cactus Local veut ranimer la flamme d'un ancien temple des raves parisiennes

Soirée de lancement à La Mano, chaussures confortables recommandées.

  • Camille-Léonor Darthout
  • 9 October 2018
Cactus Local veut ranimer la flamme d'un ancien temple des raves parisiennes

Il y a un an, les soirées franciliennes faisaient leurs adieux à un lieu qui s’était au fil du temps érigé au rang de sanctuaire de la fête : le Local, immeuble désaffecté de 5 étages à Boulogne où sont passés bon nombre de collectifs parisiens, de D.KO à Pains Surprise en passant par Beau Mot Plage DJs. Des soirées mémorables, décorées et festives, dont le souvenir laisse un trou béant dans le cœur de ceux qui y ont mis les pieds. De ce constat nostalgique, le Cactus Local se lance dans l'organisation de soirées parisiennes en hommage à leur ancien fief.

Le jeune collectif s'empare du club sans enseigne du Faubourg Montmartre, fondé par le dirigeant du club au décor d’ancien cabaret lesbien Chez Moune, le vendredi 12 octobre. Histoire d’inviter toute la grande famille qui faisait autrefois vibrer le Local.

En souvenir du bon vieux temps, la musique triomphe au sein de la programmation. Pas de tête d’affiche internationale, mais une proposition pointue entre DJ sets et live. Cactus Local invite ainsi la recrue Ed Banger Borussia, qui signe en 2018 son EP Se Vuoi Ballare, aux côtés du trio live Parisien Yuma Guma, qui se situe quelque part entre l’acid house et le disco. Ils seront rejoints par LoQuin, fervent officier du feu Local et membre du collectif parisien Make It Deep.

La première soirée Cactus Local se déroulera le 12 octobre à La Mano. Plus d’informations par ici.


Image : © Nicolas Sistocène

Load the next article
Loading...
Loading...