Search Menu
Home Latest News Menu
News

​L’Alsace accueille un nouveau Musée des Arts Urbains et du Street Art

Le street art sort de la rue

  • Camille-Léonor Darthout
  • 22 August 2018
​L’Alsace accueille un nouveau Musée des Arts Urbains et du Street Art

Le Musée Arts Urbains et du Street Art (MAUSA) a ouvert un nouveau complexe en Alsace. Au cœur de la citadelle Vauban à Neuf-Brisach, non loin de Colmar, ce nouveau lieu de 1 200 m2 de superficie est dédié à des artistes européens de renommée internationale.

On y retrouve des pionniers français du mouvement, à l’instar de NASTY- dont les oeuvres recouvrent de part en part la Ville des Lumières, des sous-sols du métro aux toits des immeubles. Attaché à l’origine même de l’art de rue, NASTY conserve l’urbanisme de ses créations désormais exposées en galerie en utilisant des plaques émaillées de la RATP en guise de toile - qui deviennent sa marque de fabrique.

© Lemaître/MAUSA

Le travaille de C215 (en couverture) est reconnu comme l’un des plus fins du métier. Depuis ses débuts en 2005, Christian Guémy de son vrai nom s’est spécialisé dans les portraits réalistes qu’il conçoit notamment à l’aide de pochoirs. Les oeuvres de C215 sont colorées, souvent politisées et s’inspirent à la fois des animaux comme Le Chat du métro Nationale, de personnalités telles que Christiane Taubira (à l’époque victime d’insultes racistes) et Nelson Mandela - mais aussi de personnages fictifs comme son portrait de Maître Yoda.

© Lemaître/MAUSA

L’Alsacien expatrié à Paris Jérôme Mesnager est l’un des fondateurs du collectif de street artists Zig-Zag. Ces derniers se sont fait un nom dans les années 80 pour leurs graffitis dans les rues et en investissant des usines désaffectées pour des performances. Plus tard, Mesnager créé le « Corps blanc » ou « l’Homme blanc », une silhouette qu’il peint à travers le monde (jusqu’à la Muraille de Chine), exposée au MAUSA d’Alsace.

L’an dernier, le Musée Arts Urbains et du Street Art ouvrait déjà ses portes dans le Jura – à Toulouse-le-Château au sein des Forges de Baudin – exposant des œuvres de Banksy, de Miss Tic ou encore de PEZ.

Pour plus d’informations sur ce nouveau musée du street art, direction leur site internet ou la page facebook de MAUSA où sont annoncées les nouvelles résidences.


Crédits Photo : © Lemaître/MAUSA

Load the next article
Loading...
Loading...