Search Menu
Home Latest News Menu
News

Des radios se détournent de la musique de Michael Jackson suite au docu coup de poing ‘Leaving Neverland’

Le documentaire sur les victimes d'abus sexuels du ‘Roi de la Pop’ touche le public

  • Marie Dapoigny | Image: Sundance Institute
  • 6 March 2019
Des radios se détournent de la musique de Michael Jackson suite au docu coup de poing ‘Leaving Neverland’

Avec ses témoignages bouleversants, le documentaire de 4 heures Leaving Neverland agite l’Amérique. Depuis sa diffusion, le débat est relancé sur la pédophilie de Michael Jackson ; en réaction à la polémique, de nombreuses stations de radios ont décidé de retirer ses chansons de leurs playlists.

Le documentaire de Dan Reed en deux parties, donc la seconde a été diffusée sur HBO hier soir, laisse la parole à deux prétendues victimes du chanteur, Wade Robson et James Safechuck. Ce dernier est apparu avec la star en 1987 dans une pub pour Pepsi. Face caméra, ils ont fourni des témoignages plein d’émotion sur les effets du traumatisme sur leurs vies respectives, sur les raisons de leur silence ; des faits qui se seraient étendus sur plusieurs années.

Le camp de Michael Jackson a qualifié le film de « lynchage public ». La famille demande 100 millions de dollars de dommages et intérêts à la chaîne américaine HBO pour la diffusion du film.

Christine Dicaire, porte parole de Cogeco, un grand groupe média canadien, a annoncé mardi à l’AFP le retrait des chansons du chanteur des playlists de plusieurs radios québécoises importantes : « Nous sommes attentifs aux commentaires de nos auditeurs, et le documentaire diffusé dimanche soir a suscité des réactions ».

En Nouvelle-Zélande, les deux plus grands groupes de radios nationales, qui détiennent l'essentiel des radios commerciales du pays, ont également retiré ses chansons de leurs playlists.

Jackson a été accusé de pédophilie à plusieurs reprises au cours de sa carrière. La première en 1993, par la famille de Jordan Chandler. James Safechuck avait alors témoigné en défense du chanteur. L’affaire civile est classée en 1994, moyennant une entente financière entre les deux parties et un règlement de 20 millions de dollars de la part de Jackson. En 2003, il est arrêté une nouvelle fois, accusé pour sept cas d’abus sexuels sur mineurs. Lors du procès en 2005, le jeune Wade Robson témoigne en sa défense. Le jury déclare le chanteur non coupable.

Quatre ans après la mort de Michael Jackson, Robson poursuit la famille en justice, expliquant qu’il avait été victime d’abus sexuel sept années durant. Il dit que la star lui a « lavé le cerveau » et l’a convaincu de témoigner pour lui. En 2014, James Safechuck s’avance également publiquement, en soutien au procès de Wade Robson. L'affaire est classée sans suite : il y a alors prescription sur les faits.

Leaving Neverland sera diffusé en Europe pour la première fois ce soir, via la chaîne anglaise Channel 4. Il arrive en France le 21 mars sur M6, et sera suivi d'un débat. La chaîne déconseille ce programme aux moins de 12 ans. Si le CSA a confirmé avoir reçu plus de 70 plaintes de spectateurs choqués par la bande-annonce à ce jour, l'organisme a décidé de ne pas juger le film avant sa diffusion.

Load the next article
Loading...
Loading...