Search Menu
Home Latest News Menu
News

Nile Rodgers : « Beaucoup de gens disent en me voyant "Oh, c'est Daft Punk !”»

Le compositeur partage ses souvenirs de collaborations avec les titans de l'industrie musicale

  • La Rédaction
  • 28 June 2018
Nile Rodgers : « Beaucoup de gens disent en me voyant "Oh, c'est Daft Punk !”»

Le légendaire producteur Nile Rodgers, qui a récemment co-animé l'émission Beats 1 sur Apple Music avec Matt Wilkinson, a ressorti les vieux dossiers de ses collaborations avec Daft Punk, Madonna et George Michael.

Son apparition dans l’émission fait suite à l’annonce de la sortie du très attendu nouvel album de CHIC intitulé ‘It’s About Time’, prévu pour le 7 septembre prochain. Le rappeur californien Anderson .Paak, Craig David, Stefflon Don ou encore la star de Roc Nation Vic Mensa en featuring.

Au cours de deux heures de conversation, Rodgers s’est remémoré bon nombre de souvenirs de ses expériences passées aux côtés des géants de l’industrie musicale. L’une de ces histoires implique Madonna, dépeinte par Nile Rodgers comme « la personne la plus travailleuse avec qui il m'ait été donné de collaborer de toute ma vie ».

Il raconte en détail une session en studio au cours de laquelle ils devaient enregistrer son morceau ‘Material Girl’, en expliquant à Wilkinson: « Nous étions complètement défoncés et le groupe ne s’est jamais montré, j’étais tout seul. Elle m’a demandé “où se trouvait les autres” et j’ai dû prétendre que j’étais tout à fait normal du coup j’ai rétorqué “Mon Dieu! On devrait contacter la police ils ont peut-être eu un accident. Elle a répondu “Le temps c’est de l’argent, et l’argent c'est le mien. T'es Nile Rodgers, va t’installer derrière le clavier” Ouais... c’est moi qui suis au clavier sur ce track ».

Rodgers se souvient aussi de son étroite collaboration et sa relation avec le duo Daft Punk sur leur LP Random Access Memories et surtout sur le morceau phare de l’album ‘Get Lucky’. « La première fois que je les ai rencontrés, c’était lors de la release party de leur album ‘Da Funk’. Ils étaient tous les deux en train de m’expliquer qu’ils ont samplé des morceaux de Chic à maintes reprises pour leurs morceaux et que leur album ‘Da Funk’ rendait en quelque sorte hommage à mon partenaire Bernard Edwards. Par la suite, on est restés en contact et on a produit ensemble ».

Rodgers poursuit sur l’histoire qui les a fait renouer contact pour créer Random Access Memories, en expliquant à Wilkinson « Ils m’ont appelé et ils m’ont dit “Mec, on aimerait bien venir pour jouer quelques démos pour toi, on a quelque chose pour un nouvel album”. Alors ils sont venus dans mon appartement et je ne crois pas me souvenir qu’ils aient joué une démo une seule fois, tout ce qu’ils ont fait c’est de me parler du concept. Ils me disaient “On aimerait faire un album comme si Internet n’avait jamais existé” et je leur ai dit “les gars, je suis partant”»

Rodgers révèle également à Wilkinson que le succès du morceau ‘Get Lucky’ est souvent source de confusion pour les jeunes fans « C’est drôle parce que de nombreux enfants qui ne savent pas que l’album Random Access Memories est celui des Daft Punk pensent que c'est Pharrell et moi qui sommes les Daft Punk et que les robots sont des chœurs. Ça arrive souvent que les gens s’approchent et me disent “Oh, c’est Daft Punk!”»

Écoutez l'interview complète sur Apple Beats 1 Radio ici.
Load the next article
Loading...
Loading...